La teinture verte s’en va au premier lavage

Eh bien voilà, on sait désormais à quoi s’en tenir sur la profondeur et la sincérité des engagements écolos de nicolas hulot.
Je ne serais pas surpris que d’ici quelques mois, on le retrouve comme alibi écolo au sein de l’équipe de campagne du calamiteux sortant.

Ce contenu a été publié dans Les cons, ça ose tout, Qu'est ce qu'on va devenir ?. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.