Stages à tous les étages

Notre troisième stagiaire de l’été a commencé son séjour chez nous aujourd’hui.
Elle terminera sa formation dans un an, et voudrait venir travailler parmi nous ensuite (bien qu’elle ne soit pas originaire du pays).
Dans l’affaire, il y a quand même deux points qui me gênent :
– d’une part, il est d’usage de faire ce genre de stages ailleurs que dans l’équipe qu’on souhaite intégrer ensuite ; ça permet d’acquérir une expérience du terrain différente, qui peut s’avérer intéressante pour les collègues. Là, c’est cuit ; et même si nous fonctionnons sans problème en l’absence d’apport extérieur, je considère que c’est une erreur, à la fois de parcours de la part de la stagiaire, et d’aiguillage de la part de l’école, qui (dans l’hypothèse probable où ce souhait d’affectation aurait été connu) n’aurait pas dû la laisser partir en stage chez nous.
– d’autre part, elle est vraiment toute petite. Trop pour faire certains gestes de base, même avec un outil long. Et ça, ça va très vite s’avérer handicapant. J’ai pourtant plusieurs personnes de petite taille dans mon équipe, qui doivent parfois se mettre sur la pointe des pieds pour réaliser certains gestes ; mais elle est encore plus petite que ça. Nettement plus petite que ça : elle doit faire bien moins d’1m50. Comme l’a très bien exprimé l’une de mes finalement pas si petites collègues en question, qui ne fait pourtant si j’ai bonne mémoire qu’1m55 : « Quand elle est à côté de moi, j’ai l’impression d’être graaande… » Et je vois mal comment faire aménager les postes de travail en conséquence, sachant qu’ils doivent pouvoir être occupés par n’importe lequel de mes agents et que coller un marchepied en plein milieu d’une zone où des gens circulent avec des objets dangereux à la main me parait devoir inéluctablement être une cause d’accident.

Enfin bref… J’ai d’autres soucis professionnels plus préoccupants que ceux liés à un hypothétique recrutement qui n’aura pas lieu au mieux avant le printemps prochain.

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Stages à tous les étages

  1. Vaken dit :

    Et elle a les pieds poilus ?

    • Imaginos dit :

      Chais pas, chuis pas allé voir.
      Et comme elle a eu la bonne idée de se tordre une cheville ce ouéquande, son stage est terminé, donc faudra attendre éventuellement qu’elle intègre l’équipe pour savoir.
      Ceci dit, attendu que 1°) en tenue de travail elle peut me passer sous le bras sans me chatouiller les poils des aisselles (malgré le casque sur la tête, donc) et 2°) elle a une forme générale qui tend vers la sphère, ptêt que tu aurais plutôt dû t’enquérir de sa pilosité mentonnière… ;-P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.