Abîme onirique

Rêve bizarre tout à l’heure pendant ma sieste : j’ai rêvé que… je rêvais. Et comme le rêve en question me paraissait intéressant, j’étais en train d’essayer de m’en remémorer les principaux éléments après m’être réveillé, quand… je me suis réveillé pour de vrai.
(du coup, le rêve dans le rêve (une histoire de surveillance de salle d’études, histoire dans laquelle on retrouvait mon adjointe et une autre collègue) me paraissant beaucoup moins intéressant à raconter que quand j’en rêvais, je ne vous en dirai rien d’autre ; d’ailleurs, il s’est déjà très nettement estompé)
Mais peut-être suis-je en train de rêver que je vous raconte que j’ai rêvé que je rêvais ?

This entry was posted in On n'a pas des métiers faciles, Rêves. Bookmark the permalink.

One Response to Abîme onirique

  1. Phersu says:

    Je me souviens d’un rêve où je me demandais si je rêvais et quelqu’un me disait de “me pincer” pour vérifier, et je répondis alors que oui, pas de doute, je ne devais pas être en train de rêver.

    Pour un cauchemar du “lucid dreaming” (rêve où le sujet est conscient qu’il rêve), cet horrible petit webcomic est en fait assez angoissant : http://pandyland.net/52/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *