Du metal dont on fait les katanas

Avec Onmyo-Za, on tape carrément dans la catégorie au-dessus.
Évidemment, je ne capte pas un traitre mot des paroles, mes connaissances en japonais se réduisant principalement au vocabulaire que m’ont inculqué les divers JdR japonisants de ma ludothèque ; mais je les ai vus quelque part qualifiés de kimono metal, en particulier parce qu’ils semblent faire une grande utilisation de la culture traditionnelle de leur pays.

Quelques échantillons choisis :

Ce contenu a été publié dans Zique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Du metal dont on fait les katanas

  1. Alias dit :

    Clairement meilleur que le précédent, mais encore trop plan-plan à mon goût. C’est un peu le métal qu’on faisait il y a vingt ou même vingt-cinq ans, avec en plus la touche « générique d’animé » qui personnellement m’agace.

    • Imaginos dit :

      N’ayant pas la télé et n’étant absolument pas consommateur d’anime, j’ignore totalement ce que tu peux appeler la touche « générique d’animé ». De ce fait, je ne partage pas ton sentiment d’agacement. ;-)

  2. Vaken dit :

    Pour ce qui est de l’animé, je ne me prononcerai pas non plus :-)

    C’est vrai que j’ai parfois eu l’impression d’entendre des trucs ressurgis de ma jeunesse (les deux derniers, particulièrement), mais du moment que ce sont les bons, ça ne me dérange pas vraiment.

    Y’a que le 2e morceau que je trouve bof. Et les braillements mâles qui apparaissent ici et là sur d’autres ne sont pas franchement top non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *