Espace, frontière de l’infini

Ça y est, la souscription pour la réédition de Starships & Spacemen est lancée. Mais j’ai comme l’impression qu’elle aura beaucoup plus de difficultés à atteindre son objectif que le lancement de Traveller 5, qui a déjà recueilli plus de trois fois la somme nécessaire…
Il faut dire que les deux jeux ne jouent pas du tout dans la même cour (mais les deux projets ne partent pas non plus sur les mêmes bases financières).
Étant déjà l’heureux possesseur de la première édition de S&S (édition dont il me semble qu’il est toujours possible de se la procurer auprès de l’éditeur FGU), je ne crois pas que je chercherai à mettre la main sur la nouvelle si elle réussit à voir le jour.

Je dois dire cependant que la nouvelle illustration de couverture est assez claire sur le thème du jeu : c’est du Star Trek sans la licence, comme le sera, vingt-huit ans plus tard, Final Frontier.
Jugez vous-mêmes :Notez au passage que le baratin de la souscription est mensonger (ou au moins, erroné) : non, S&S ne fut pas le second JdR de SF publié, puisqu’il fut précédé au moins par Metamorphosis Alpha, Starfaring, Traveller, Space Patrol et Space Quest.

Ce contenu a été publié dans JdR, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *