Pute vierge

Il y a quelque chose d’assez incongru à voir une femme politique qui ne s’est pas cachée pour faire la pute (il n’y a pas d’autre mot) auprès de l’électorat fachiste dès le soir du premier tour de la dernière élection présidentielle, et qui continue d’ailleurs allègrement à tapiner dans ce sens, s’offusquer telle une vierge effarouchée d’avoir été piégée sur ce sujet par un humoriste et vouloir engager des poursuites judiciaires.
D’ici à ce que l’humoriste en question riposte et la fasse condamner pour racolage actif…

Ce contenu a été publié dans Les cons, ça ose tout. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Pute vierge

  1. Regis dit :

    Si cette femme était modérée et réfléchie, cela se saurait…
    Quant à faire condamner un humoriste, qui ne l’a même pas provoquée, qui l’a juste laissé parler en lui disant « oui… oui… » – bonne chance.
    Je me suis même demander quand elle allait adhérer au FN, puisqu’elle l’aime tellement, et cesser de plomber l’UMP…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *