On the road again

Après être resté en sommeil pendant mes quinze jours de vacances, le réveil n’a pas sonné ce matin.
Du coup, au lieu d’une sonnerie stridente, j’ai eu droit à vingt minutes de sommeil en plus… et à un réveil avec ça (je mets toujours une chaîne en sécurité, depuis que le réveil, qui n’est plus tout jeune, m’a joué quelques tours) :

Malheureusement, a fallu faire fissa pour arriver au boulot à l’heure… Je serais bien resté à la maison à m’écouter de la musique, moi !

Ce contenu a été publié dans Ma vie est un drame, On n'a pas des métiers faciles, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à On the road again

  1. Rappar dit :

    Space Disco, on t’a reconnu! ;)

    • Imaginos dit :

      Contrairement à ce que prétend wikiblabla vers laquelle tu nous renvoies, ni Rockets, ni Space (ni peut-être Droids, mais c’est moins sûr), pour ne citer que des groupes que je connais plutôt bien, n’appartiennent au courant disco. Ce sont des groupes de space rock.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *