NaSceWriMo n° 9 : un scénario clé en mains (ou presque) dans l’Histoire du futur de Heinlein

Je suis bien dans les clous de mon défi, avec huit scénars ébauchés à la date du 8 décembre, mais je préfère prendre un peu d’avance, car la semaine qui vient s’annonce professionnellement chargée (sans même parler de la fin du mois), et faire un nouvel essai du Giannirateur de scénarios.
Cette fois-ci, je vais le pousser pour voir ce qu’il va me donner : pas de contrainte liée au jeu ou au contexte auxquels sera destiné le scénar, mais en plus de ma ludothèque, j’ajoute aux tirages le contenu de ma bibliothèque (toujours hors revues) : je me demande bien si ça va donner quelque chose d’exploitable !
Mais voyons ça :

Premier tirage : ludothèque, La campagne impériale pour Warhammer, p 42 : le sosie de l’un des PJ.
Deuxième tirage : ludothèque encore, Beltstrike pour Classic Traveller, Belter’s Handbook p 4 : un astéroïde nickel-fer.
Troisième tirage : bibliothèque, Disque-Monde – Le nouveau vade-mecum, de Terry Pratchett et Stephen Briggs, p 195 : une forte soprano vêtue d’un drap, portant la flamme d’une chose ou d’une autre et tenant une grande fourche.
Quatrième tirage : bibliothèque, Histoires de cosmonautes (dans La grande anthologie de la science-fiction), p 37 : Rhysling, le chanteur aveugle des lignes spatiales (de la nouvelle de Heinlein Les vertes collines de la Terre).
Cinquième tirage : bibliothèque, Effets des armes nucléaires, p 292 : le cratère apparent formé en terrain sec par l’explosion en surface d’une charge de W kilotonnes, W étant compris entre 1 et 10 000.
Sixième tirage : ludothèque, Mad Mesa pour Boot Hill, p 6 : un mort habillé tout en noir et chaussé de mocassins au lieu de bottes.

Résultat :
Le sosie de l’un des PJ demande aux PJ d’aller sur un astéroïde nickel-fer pour y récupérer une forte soprano vêtue d’un drap, portant la flamme d’une chose ou d’une autre et tenant une grande fourche. Les PJ devront affronter Rhysling, le chanteur aveugle des lignes spatiales, dans le cratère apparent formé par l’explosion en surface d’une charge nucléaire. Un élément majeur du scénario sera un mort habillé tout en noir et chaussé de mocassins au lieu de bottes.

C’est à peu près cohérent…

Il est logique que le scénario prenne place dans le contexte de l’histoire du futur de Heinlein, à l’époque de Rhysling. Pourquoi un sosie de l’un des PJ, ça sera sans doute quelque chose que le MJ devra déterminer, car les joueurs ne manqueront pas de lui poser la question si la réponse n’est pas fournie par le scénario ; c’est peut-être en rapport avec le mystérieux macchabée en mocassins. L’astéroïde possède certainement un habitat sous dôme, ce qui explique que la soprano y soit vêtue d’un drap et non d’une combinaison spatiale, et que le mort porte des mocassins et non des bottes de spationaute. Rhysling est lié à la soprano (ils chantent peut-être en duo) et veut empêcher son enlèvement (car il faut appeler un chat un chat, c’est bien de ça qu’il s’agit). Il s’oppose aux PJ dans le cratère laissé par une ancienne explosion atomique, où ils ont dissimulé leur vaisseau. Mais pourquoi la soprano s’habille t-elle aussi étrangement ? Et qui est donc ce mort aux chaussures fascinantes ?

Je n’ai pas relu l’Histoire du futur depuis vingt-cinq ans (à un an près), donc je ne suis pas suffisamment affûté pour développer plus avant cette ébauche. Mais encore une fois, le Giannirateur a donné un résultat exploitable, et je dois reconnaître que, vu le micmac que risquait de donner un mélange avec ma bibliothèque, je suis plutôt surpris. Et content du résultat…
Je ne referai pas (ou alors rarement) de tirages incluant la bibliothèque, celui-ci était simplement un test.

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.