Mailles à partir

Même sans appartenir à la mouvance gothic, vous avez probablement déjà vu au moins une de ces photos montrant une jolie fille habillée dââârk et portant entre autres un collant troué.
Jusqu’à présent, je croyais naïvement que ces collants étaient déchirés par accident, ou alors volontairement. Mais je viens de découvrir tout à fait par hasard qu’en fait, il s’en vendait des déjà déchirés… (exemple ici ; ce n’est pas de la pub’, j’ai pris le premier sur lequel je suis tombé, et de toutes façons je ne suis pas client de ce genre de trucs)
Déjà, j’avais du mal à comprendre qu’on puisse vouloir acheter un jean déchiré. Mais un collant, quand on connait la durée de vie habituelle de ces machins suite au moindre accroc, ça me laisse franchement perplexe.

Ce contenu a été publié dans On n'arrête pas le progrès. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.