Forum sans débat

Les premiers forums que j’ai fréquentés sur internet ne disposaient pas de la fonction message privé. Donc, quand on voulait débattre avec quelqu’un, il fallait le faire publiquement (ou alors lui envoyer un courriel, éventuellement ; mais ça impliquait, si on voulait une réponse, de révéler ses propres coordonnées).
Je me suis récemment inscrit (pour des raisons absolument pas désintéressées) sous pseudo sur un nouveau forum rôludique, et, pour voir, j’envisageais de participer un peu à la vie de la communauté. Mais je ne sais pas si je vais continuer longtemps (ayant obtenu ce que j’étais venu chercher par mon inscription, et peut-être même plus) ; car je viens d’y tomber sur un gros posteur que j’ai eu le malheur de contredire (ça arrive), et qui, au lieu d’avancer publiquement ses arguments, m’envoie un message privé (avec, ce n’est pas surprenant, des arguments qui ne tiennent pas franchement la route, accompagnés de plus qu’un soupçon de mauvaise foi).
Quel est l’intérêt de ne pas continuer le débat en public, à part se lâcher dans la mauvaise foi et peut-être à plus ou moins court terme dans le respect de l’autre, sans témoin et sans possibilité que d’autres viennent lui porter la contradiction (mais aussi, car c’est toujours possible, lui apportent leur soutien) ?
Pour ma part, si je vais m’exprimer sur un forum, c’est pour avoir un débat public. Si je veux discuter en privé, j’ai des amis pour ça. Et les gros lourds pénibles dégoulinant de mauvaise foi, j’en ai soupé sur les deux principaux forums à la vie desquels j’ai participé, ça a à chaque fois été un élément qui a pesé dans mon choix d’abandonner ces communautés, et je n’ai pas envie de réitérer l’expérience.
Je fais peut-être un procès d’intention à un interlocuteur qui s’est simplement montré maladroit dans son choix d’outils de communication. Mais une chose est sûre : mon « besoin » de discussions publiques sur internet est largement assouvi par ma petite activité blogosphérique, ici ou comme commentateur sur quelques autres blogs, et je ne vais pas m’emmerder avec un monsieur j’ai-raison-et-c’est-tout.

Ce contenu a été publié dans Les cons, ça ose tout. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Forum sans débat

  1. Gianni VACCA dit :

    Au début il y eut Usenet, qui mourut de sa belle mort à cause des flame wars, des trolls, des spammeurs, des gens de mauvaise foi, etc. Puis il y eut les mailing lists, qui subirent la même fin. Puis il y eut les forums, qui subirent la même fin. Maintenant il y a G+.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.