Beurre, œuf, fromage

Drôle de rêve cette nuit…
J’étais au boulot, dans le bureau, et au lieu de descendre dans l’usine alors que nous étions pourtant en effectif limité (l’une de mes subordonnées, je ne sais plus laquelle, étant en retard et toujours pas arrivée), j’étais en train de découvrir le JdR officiellement adapté du film La grande vadrouille.
Je ne sais pas si une adaptation officielle d’un film comme ça présente un intérêt quelconque, par rapport à un simple JdR historique sur la période concernée ; j’en doute. Et tout ce dont je me souviens du contenu de la boîte, ce sont deux choses : d’une part l’écran, qui comportait de nombreux volets (bien plus de quatre) au format paysage, mais d’une hauteur tellement réduite qu’il ne me semblait pas franchement utile, ni comme source rapide d’informations pour le MJ, ni pour protéger le scénar des regards des joueurs… Et d’autre part, le jeu contenait des (ou peut-être un seul, je ne me souviens plus) yaourts… Ce qui risquait de poser quelques problèmes de dates de péremption.

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles, Références cryptiques, Rêves. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.