Kro en résumé : Opération Dragon

Opération Dragon
V.O. : Enter the Dragon

Film d’arts martiaux de 1973, avec Bruce Lee dans le rôle principaloperationdragonLee, qui a suivi l’enseignement martial du temple shaolin (bien qu’il soit chevelu), est invité à participer à un tournoi d’arts martiaux organisé par un certain M. Han sur son île privée (située en limite des eaux territoriales de Hong Kong, donc britanniques à l’époque). Avant de s’y rendre, il apprend que M. Han est lui aussi un ancien élève du temple, mais qu’il n’en a pas respecté les principes, il est chargé par les services secrets britanniques d’enquêter sur ce M. Han, et il apprend que le garde du corps de M. Han est à l’origine de la mort de sa sœur : ça lui fait beaucoup de raison de vouloir l’affronter…
Tout ça n’est qu’un prétexte à nous montrer une succession de bastons, dans la plupart desquelles l’adversaire du héros (ou des seconds rôles) est expédié en un ou deux coups de poing ou de pied (ce qui est quelque part bien frustrant à la longue).
Ce film me semble proche de la caricature du genre (caricature dont je crains qu’elle ne soit involontaire ; encore que ce sont ptêt les films ultérieurs qui sont des caricatures, et celui-ci qui aurait posé les grands principes du genre), avec un tournoi qui réunit les meilleurs combattants du monde et des sous-fifres qui attaquent le héros l’un après l’autre ; ajoutez à ça quelques poncifs du film d’espionnage à la James Bond (la base secrète du grand méchant, dans laquelle se trament des activités pas toutes très rationnelles).
Malgré la réputation du film, on peut sans aucun problème s’abstenir (même si on peut quand même le regarder sans honte).

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *