Listen to them, the children of the night. What music they make !

J’ai écouté récemment Symphonies of the Night, le nouveau Leaves’ Eyes.symphoniesofthenightEt, euh, comment dire…
Oh, c’est pas qu’il soit mauvais. C’est juste qu’il est absolument sans relief, sans rien pour le faire émerger de la masse des albums de symphonic metal à hurleuse, un genre qui est quand même bien saturé.
Et par conséquent, il est farpaitement dispensable.

Extrait :

Ce contenu a été publié dans Références cryptiques, Zique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.