La santé, à force de petites augmentations à gauche à droite, ça va devenir un luxe

Visite de contrôle hier chez le spécialiste, qui a constaté que ça allait mieux même si c’est pas encore ça, mais m’a cette fois clairement déclaré qu’il n’était pas certain que je récupère à 100 %, ce qui m’a quelque peu foutu les boules.
Il en a profité pour me changer un des médocs de mon traitement. J’espère que le nouveau sera très efficace, car si jusqu’à présent mes passages mensuels à la pharmacie étaient intégralement pris en charge, ça me coûtera désormais trois brouzoufs à chaque fois (voire plus, car je ne suis pas certain que le flacon me fera le mois… on verra bien).

Ce contenu a été publié dans Ma vie est un drame. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *