Je râlerai dans mon coin

Finalement, il y a eu un candidat plus motivé que moi pour devenir représentant (suppléant) du personnel, ce qui va m’éviter de devoir m’y coller.
Ça m’arrange. Mais comme quelques heures plus tôt, on m’avait annoncé que j’allais sûrement devoir m’y coller, je commençais à me préparer psychologiquement à devoir reprendre le collier, donc j’ai presque été déçu…

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.