À moi les petites Anglaises !

Comme je m’y attendais, pas assez dormi cette nuit.
En plus, je me suis réveillé à peu près à la même heure que les deux nuits précédentes (mais cette fois, je n’ai pas eu de difficulté à me rendormir…).

Par contre, j’ai beaucoup rêvé.
Il y a eu un rêve avec les confrères du boulot, des rails (disposés n’importe comment), un train, le fleuve, et une laie suitée de deux marcassins, rêve complètement loufoque et dont je n’ai pas beaucoup de souvenirs (sans doute pasque ce qui s’y passait était tellement zarb que ça n’aidait pas à en reconstituer un souvenir cohérent).

Et un autre rêve, plus intéressant, où j’étais à nouveau étudiant (à mon âge ! Mais il y en avait d’autres du même âge), et où je partais faire au moins six mois d’études en Angleterre (ça devait être en dernière année d’École). Une sacrée expédition, et un choix de ma part dont je n’étais pas convaincu qu’il était le bon.
Je me souviens que je n’avais pas l’intention d’aller plus en cours là-bas que je ne l’avais fait ici dans ma véritable dernière année, et que j’avais expliqué (en anglais) aux étudiants du cru comment ça se passait chez nous pour savoir si je pourrais continuer à faire la même chose chez eux. Et aussi, que malgré la différence d’âge, je m’étais fait méchamment draguer par des petites Anglaises (d’âge normal pour des étudiantes) dès mon premier jour là-bas.

Malgré tout ça, je n’ai aucune envie de redevenir étudiant, même en prenant grand soin de ne pas user mes fonds de culottes sur les sièges des amphis.

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles, Rêves. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à À moi les petites Anglaises !

  1. Rappar dit :

    je qualifie les rêves où je suis de retour à la fac ou au lycée de « cauchemars », parce que généralement je rêve que je suis :
    – en retard
    – pour des examens / partiels / contrôles
    – et que je n’ai rien retenu/ pas révisé

    Comme toi, quand je me réveille, je me réjouis d’être sorti du système et de ne plus apprendre que par plaisir. :)

    • Imaginos dit :

      Des rêves comme ceux que tu évoques, je n’ai souvenir d’en avoir fait qu’un seul, c’était en terminale, c’était pour un contrôle de physique, et je n’avais pas commencé à le réviser dans la vraie vie du monde éveillé puisqu’il n’avait lieu que quelques jours plus tard… ;-)

      Par contre, j’avais initialement envisagé de tirer le titre du présent billet de ce dialogue :
      Buffy : « Do you remember the demon that almost got out the night I died ? »
      Willow : « Every nightmare I have that doesn’t revolve around academic failure or public nudity is about that thing. In fact, once I dreamt that it attacked me while I was late for a test and naked. »
      :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.