Défi 2014 : scénario n° 3, les commentaires

Ce tirage était le second de la série, et le troisième que j’ai développé.

J’avais initialement décidé de garder pour les derniers tirages les contextes qui me sont le plus familiers (MEGA, Traveller, Space 1890 et quelques autres), pour lesquels je savais qu’il me serait plus facile de produire quelque chose, même sur un tirage délicat. Ce scénario était donc au départ prévu pour une époque historique, celle de la traite négrière, et devait se dérouler sur la côte du golfe de Guinée, ou un peu plus au nord. Les fauteurs venus d’outre-monde auraient été des négriers à bord de leur navire, le temple caché en aurait peut-être été la Sainte-Barbe, et les dents du chien auraient été un collier porté par exemple par l’un des esclaves enlevés. Je ne me souviens plus vraiment du reste, car j’ai commis l’erreur de ne pas conserver mes notes initiales, ne pensant pas à l’époque que je posterai ici ce genre de commentaires.
Je ne me souviens plus non plus du moment auquel j’ai décidé de changer de contexte. Je vois mal pourquoi ça se serait fait avant que je ne commence à développer mon scénario, mais dans ce cas, je me demande lequel de mes tirages ultérieurs aurait dû être développé pour MEGA à la place de celui-ci…
Quoi qu’il en soit, j’ai coincé sur mon idée initiale. Enfin, coincé n’est sans doute pas tout à fait exact : mais disons que le fait qu’il n’existe pas de JdR ou de supplément auquel renvoyer pour l’exploitation du scénario (l’Afrique étant d’une manière générale sous-développée en matière de JdR, même si ça s’est un peu amélioré ces dernières années, au moins pour le XXème siècle, avec la parution de quelques monographies pour Call of Cthulhu), associé au fait que, comme je l’avais expliqué ici-même il y a quelques années, je n’éprouve désormais plus d’attirance pour l’exploitation des contextes historiques en JdR, ne m’ont pas aidé à me motiver pour élaborer quelque chose sur la base de mon idée initiale.

Donc, j’ai transposé mon tirage vers MEGA, en conservant l’idée de négriers venant faire leur marché chez des peuples technologiquement bien moins avancés.

Au départ, les MEGA devaient se trouver pour une toute autre raison sur la planète ainsi pillée, découvrir les exactions des esclavagistes (qui se faisaient passer pour des dieux, temple caché obligé), et intervenir pour les faire cesser. Mais tout ça était un peu court, ou en tous cas, je manquais d’inspiration pour broder sur ces bases. J’ai donc fini par faire un nouveau tirage sur le giannirateur, afin d’obtenir des idées pour la première partie du scénario (que j’avais alors qualifiée de prégénérique) ; tirage que voici :

Commanditaire : Egypt p 87 : invasion
Destination : The Gauntlet p 17 : characters taken prisoners by the knights
Action : délivrer (sauver, libérer)
Objectif : La cité des arcanes p 21 : auberge souterraine typique
Motivation : fanatisme (zèle religieux, patriotisme, racisme, etc…)
Antagoniste : Career Book 2 p 48 : slave-drifter-worker
Théâtre : The Entekosiad p 95 : heavenly flowers
Élément intéressant : Beyond the Core p 11 : perjury

Ce qui nous donnait comme résultat :
Une invasion amène les PJ à délivrer (sauver, libérer) des PJ faits prisonniers par les chevaliers dans une auberge souterraine typique. Motivés par le fanatisme, les PJ seront gênés par des esclaves travailleurs itinérants dans des fleurs divines. Un élément majeur du prégénérique sera le parjure.

Sur les bases du double tirage, j’ai enfin eu l’inspiration pour développer mon scénario.

Contrairement à ce qui s’était passé pour les deux précédents, celui-ci m’a demandé pas mal de temps (enfin, « pas mal »… tout est relatif ; disons « plus de temps ») ; je n’ai donc à mon grand regret pas pu rédiger le briefing du major, ni détailler le matériel de mission, contrairement à mes habitudes. C’est là que j’ai pris conscience que les scénarios du défi seraient probablement moins développés que je l’aurais souhaité, et que ce que j’en aurais fait si j’avais eu plus de temps à leur consacrer. Malgré cela, je suis assez content du résultat obtenu (même s’il me faudrait même à moi un peu de boulot de préparation avant d’être en mesure de le faire jouer).

Côté préparation bibliographique, je crois que je me suis contenté de relire quelques passages de MEGA 3, principalement pour me remettre en tête les différents types d’entités politiques dans et hors de l’Assemblée Galactique.

Anecdote : certains détails de la situation politique dans l’Amas m’avaient été inspirés de très loin par l’actualité internationale de l’époque (fin mars), dominée par la crise ukrainienne.

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Défi 2014 : scénario n° 3, les commentaires

  1. Rappar dit :

    J’aime énormément, tant la première partie que la seconde; il y a un souffle Space Opera indéniable… t’as pas essayé de te proposer comme scénariste pour Valérian? :D

    On dirait du Jack Vance ou du Poul Anderson. J’apprécie particulièrement les détails exotiques, du genre la hauteur des maisons, ou les rosiers amers… ça fait bien rêver ces scénars. S’ils étaient en anglais, je proposerai de les traduire en français! :)

    • Imaginos dit :

      « Carêmes », qu’elles sont, les roses, pas amères. ;-)
      Merci pour ton appréciation élogieuse, en tous cas (comparé à Jack Vance, moi ?). :-)
      Les détails marquants, c’est essentiel dans un jeu comme MEGA, pour éviter que toutes les planètes, toutes les civilisations, ne se ressemblent, sans sombrer pour autant dans la caricature. À noter que ceux que tu cites sont extrapolés des tirages du giannirateur, ce qui prouve une nouvelle fois à quel point c’est un catalyseur puissant pour l’imagination. Les conférenciers ne le diront jamais assez… !-)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.