Défi 2014 : scénario n° 8, les commentaires

À vrai dire, je n’ai plus guère de souvenirs du développement de ce tirage, qui était le vingtième de la série. Juste que je m’étais un peu documenté sur les Incas, que j’avais retrouvé tout à fait par hasard l’existence de l’article de Pyramid décrivant l’empire inca pour GURPS Castle Falkenstein, et que titre et intertitres m’avaient donné du fil à retordre. En particulier, je n’ai aucun souvenir de la façon dont le choix du contexte s’est fait.
Les Oltèques du tirage sont fort logiquement devenus, d’abord des Mésoaméricains, puis des Sud-Américains (précolombiens, évidemment).
Le but était de faire un peu du Indiana Jones à Castle Falkenstein.
Le problème de ce scénario est la longueur du voyage entre Manaos et le site archéologique, qui peut créer une cassure dans le rythme de la partie (surtout au retour). En fait, le problème est que j’avais complètement oublié que les frontières de l’Empire Inca étaient fermées : au départ, je comptais faire arriver les personnages tout naturellement par la côte péruvienne, mais j’ai dû trouver une autre solution pour tenir compte de cette contrainte imprévue.

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Défi 2014 : scénario n° 8, les commentaires

  1. Rappar dit :

    Je me suis bien marré en lisant les noms portugais des PNJ; il ne manque plus que Soares, Martines et Da Silva pour compléter la liste des concierges ;)

    L’atmosphère fantastico-exotique à la « Allan Quatermain » est bien rendue je trouve (la pyramide volante faisant très Indiana Jones 4); la progression à travers la jungle à l’aller étant un petit morceau de bravoure. Pour le retour, on peut donner aux PJ la possibilité de s’emparer de la pyramide volante (et de la faire poursuivre par d’autres)

    • Rappar dit :

      ah oui : tu as pris un peu de liberté avec le forgeron du tirage ;) J’ai l’impression que tu as pensé « forger » (faussaire) ;) Mais ce n’est pas grave, tout le reste est très créatif :) (mais il manque des elfes et des nains) ;)

      • Imaginos dit :

        Les noms propres, dans un scénario, c’est fondamental. Je m’efforce toujours d’y apporter le plus grand soin.

        Pour le forgeron, je l’ai pris au sens de fabre, faber, celui qui fabrique. Ça tire un peu sur le tirage, mais ça n’est pas la seule fois, je considère que ça reste dans les clous, et c’est tout l’intérêt ludique du développement d’un scénar via le giannirateur : interpréter de façon créative, et si possible non conventionnelle, les éléments obtenus. ;-)

    • Imaginos dit :

      J’oubliais :

      > Pour le retour, on peut donner aux PJ la possibilité de s’emparer de la pyramide volante (et de la faire poursuivre par d’autres)

      Non, les pyramides volantes ne fonctionnent qu’à l’intérieur des frontières de l’empire inca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *