Défi 2014 : scénario n° 32, les commentaires

Ce tirage était le trente-et-unième de la série.
C’est aussi celui qui m’inspirait le moins au départ : mon lissage était à peine plus gros que le résultat. Ce devait initialement être un scénario historique pendant les guerres de religion (pour Te Deum, par exemple), les trois hommes étant un chirurgien (comme Ambroise Paré) et ses deux assistants ; mais comme je voulais dans la mesure du possible éviter les contextes historiques, j’étais bien décider à trouver une autre solution quand le moment serait venu de le développer.
Parmi les contextes que j’ai envisagé d’exploiter, figuraient Warhammer, Bitume, le steampunk, Tigres Volants, le Far West (oui, c’est de l’historique, mais c’est sans doute le seul historique qui ne me pose pas de problème), et Dead Reign.
Warhammer, avec l’importance de la religion et la lutte contre le Chaos, aurait pu me fournir un cadre avec mécréants et arquebusage. Le Far West a des prédicateurs et des flingueurs. Les autres auraient sans doute nécessité de prendre mécréants au sens figuré, et c’est d’ailleurs ce que j’ai fait avec Raôul, le contexte que j’ai finalement adopté.
Évidemment, la ville s’est transformée en buvette (dans mes premières cogitations pour ce contexte, c’était le camping, avec trois accès ; puis j’ai décidé que l’élément désigné était simplement « three gates lead into », et tant pis pour « the city »), mais pour le reste, le scénar est fidèle au résultat du tirage.

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Défi 2014 : scénario n° 32, les commentaires

  1. Rappar dit :

    « respect du tirage », mon oeil! ;) en quoi le lancer de boules est-il de l’arquebusage, et les poulets des mécréants? ;) Enfin, Raoûl est un JdR, et l’idée de faire un scénar avec montre l’étendue de tes connaissances. N’empêche qu’à Warhammer ça aurait pu mieux donner >:)

    • Imaginos dit :

      L’arquebusage n’étant pas dans le dictionnaire, je le définis comme je veux.
      Quant aux policiers, le fait qu’ils viennent perturber une compétition d’une telle importance prouve bien que ce sont des mécréants. :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *