Presque vingt ans après

L’album de Girlschool Running Wild, sorti en 1985 aux États-Unis (et uniquement là bas ; un comble s’agissant d’un groupe britannique), était rigoureusement introuvable chez nous. Mais elles ont eu la bonne idée de finir par le rééditer, ce qui m’a permis d’enfin compléter ma collection.runningwildMusicalement, c’est pas leur meilleur : c’était la période où Kelly Johnson et Enid Williams avaient quitté le groupe, et sur ce disque elles ont collé des claviers, avec pour résultat une musique peut-être plus commerciale. Mais ça reste quand même farpaitement écoutable…

Extrait :

Ce contenu a été publié dans Zique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *