Ou peut-être une nuit ?

Entendu ce matin avant de partir au boulot, le type qui s’extasie sur les nouveautés d’apple et autres microchiottes sur Transes-Infos, parlant me semble t-il d’une valise qu’on n’aurait pas besoin de porter :

C’est pour quand ? Eh bien peut-être un jour

Sans blague ?

Et un peu plus tard, la présentatrice du journal radio a fait ce commentaire, à je ne sais plus quel sujet :

On le saura définitivement après les calculs définitifs.

Et en attendant, on le sait provisoirement suite aux calculs provisoires ?

Ce contenu a été publié dans Perles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *