Terrorisme radiophonique

Les antennes de Radio France ont été piratées par des terroristes…
Ceux-ci, s’inspirant des tristement célèbres méthodes mises en œuvre par les Américains à Guantanamo, contraignent les auditeurs à écouter de la musique de merde 24 heures sur 24.
(j’ai voulu écouter Transes Info pour avoir plus de détails sur les faits, mais j’ai vite abandonné : je me croyais revenu presque 25 ans en arrière, à l’époque où j’ai arrêté d’écouter la radio car il n’y passait que de la merde (et de la pub’ aussi, soyons honnêtes, ce qui n’est apparemment pas le cas ici)

J’assume farpaitement le mauvais goût de cette blague douteuse inspirée de l’actualité récente. Je tiens à préciser toutefois que je n’assimile pas les grévistes à des terroristes ; par contre, s’ils pouvaient passer autre chose comme musique s’ils tiennent absolument à meubler quand même l’antenne, ça ne serait pas plus mal.

Ce contenu a été publié dans Hors catégorie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Terrorisme radiophonique

  1. Moi, c’est l’inverse : je trouve la playlist de grève tellement bonne, que ça ne me gène pas d’écouter les même titres toujours les jours à la minute près.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *