Quatre cordes à son arc (scénaristique)

The GM is like the bass player in a rock song; he or she sets the pace and keeps things rolling, occasionally marking transitions which everyone else must respond to.

Ron Edwards, Trollbabe

Y a de ça, effectivement… La différence étant qu’on se souvient en général mieux du MJ que du bassiste.

Ce contenu a été publié dans Façon de parler, JdR, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Quatre cordes à son arc (scénaristique)

  1. Alias dit :

    Il y a un dicton qui prétend que tu n’es pas un vrai fan d’un groupe si tu ne connais pas le nom du bassiste.

  2. Zit dit :

    Et le batteur alors ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.