Tuer n’est pas joué ?

Je me suis revu tout à l’heure Tuer n’est pas jouer, le premier des James Bond avec Timothy Dalton dans le rôle-titre ; et je me faisais la réflexion, en me demandant ce qu’une adaptation rôludique de certains éléments aurait pu donner, qu’il était étonnant qu’il n’y ait plus de JdR sur le thème de James Bond (et ce, depuis près de trente ans, puisque ce film date de 1987 et que, contrairement à ce que pourrait laisser croire la V.F. du jeu, parue l’année suivante et dont la couverture (et peut-être l’intérieur ; n’ayant que la V.O., j’ignore si Descartes avait repris les illustrations de James Talbot) fait clairement référence à cet épisode des aventures cinématographiques de 007, ledit film n’a, pas plus que les suivants, pas fait l’objet d’un scénario officiel). C’est d’autant plus étonnant que, en dépit de tout le mal que je peux penser de ce qu’en ont fait les acteurs qui ont incarné le héros après Dalton, James Bond est encore bien vivant au cinéma (pas à mon goût, mais bien vivant). Alors, pourquoi personne n’a repris la licence après Victory Games, alors que celle de Star Ouarz (par exemple) a été réattribuée plusieurs fois, et alors qu’une licence morte depuis plusieurs années comme celle de Firefly, qui ne peut guère attirer que les browncoats, une population dont les effectifs doivent être en diminution, fait depuis deux ans l’objet d’une deuxième adaptation officielle qui est bien vivante ?
Il y a quelque chose qui m’échappe.

Ce contenu a été publié dans JdR, Références cryptiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Tuer n’est pas joué ?

  1. 賈尼 dit :

    Pour moi la question est plutôt : a-t-on réellement besoin d’un jeu « officiel » ? Il y a plein de jeux contemporains permettant de jouer des espions. Contrairement aux années 80 et à leurs VHS hors de prix, aujourd’hui tout le monde a peu ou prou accès aux films (légalement ou non) et surtout à leurs détails sur Wikipedia et je gage qu’il y a aussi des fan-sites ou des wikis.
    La même réflexion vaut pour à peu près tout autre jeu tiré d’une licence célèbre. Je préférerais jouer à Star Wars avec les anciennes règles D6 et les descriptions de l’univers disponibles en ligne qu’avec le nouveau jdr « officiel » qui me paraît surtout un prétexte à vendre des dés super chers.

    • Imaginos dit :

      Certes, mais ça n’est pas ma question. :-)
      Je m’étonne de l’absence d’un jeu sous licence officielle depuis largement plus de 25 ans (la gamme était morte en V.O. au moment où le jeu a été traduit en français), alors qu’on nous a infligé plusieurs adaptations officielles de Star Ouarz (par exemple) depuis.

      Ceci étant dit, moi je n’en ai pas besoin (et vu que si une nouvelle adaptation sortait, elle se baserait sur les films les plus récents, je ne crois même pas que je me la procurerais pour ma collec’). Toi non plus, donc. Mais je pense que tu sous-estimes grandement la tendance des consommateurs à vouloir du prémâché (pour ne pas dire du prédigéré) au lieu de faire l’adaptation soi-même comme nous avions été habitués à le faire quand nous avions commencé dans les années ’80.

  2. Rappar dit :

    peut-être que le _propriétaire_ de la licence veut trop d’argent, tout simplement? :)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.