Micro-climat

Quand nous avons quitté l’usine hier soir, mon adjointe et moi, le thermomètre du Tonnerre mécanique indiquait 43 °C, alors que celui de sa voiture, garée sur la rangée d’en face, disait 45 °C.
J’ai donc déclaré tout à l’heure en partant à la collègue avec qui j’étais en binôme aujourd’hui, qui se gare aussi sur la rangée d’en face et qui appréhendait le moment de monter à bord de son véhicule où la chaleur devait certainement être accablante, qu’elle aurait mieux fait de se garer du même côté que moi. Elle ne me croyait pas (et je reconnais que, si je le disais avec le plus grand sérieux, je n’en étais qu’à moitié convaincu, mettant la différence sur le compte de thermomètres réglés différemment), mais le Tonnerre mécanique m’a indiqué 36 °C quand le sien donnait 39 °C. Elle n’a donc pu que constater que j’avais (comme d’habitude) raison.
Je reste partiellement convaincu de la réalité de cette différence : il faudrait prendre des mesures aux deux endroits avec le même thermomètre pour vérifier. En l’état actuel des choses, on ne peut pas exclure une différence liée aux thermomètres, ou à leur orientation par rapport au Soleil. Mais je me gare du côté du talus, donc au bord d’une zone enherbée, alors que les véhicules de mes deux collègues sont entourées de goudron de toute part… Et ça, effectivement, ça peut jouer.

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.