Kro en résumé : Expédition

Expédition
L’extraordinaire exploration de l’exoplanète Darwin IV
Wayne Barlowe
Mnémos Ourobores
V.O. : Expedition, © 1980 Wayne Douglas Barlowe
© Mnémos 2013 pour la traduction française
200 pages à l’italienne (dont 56 de planches couleurs) format 28,5 × 22 cm environ

Beau livre richement illustré, censé être le carnet de voyage d’un illustrateur ayant participé en 2358 à une expédition vers Darwin IV, une exoplanète abritant des formes de vie complexesbarloweexpeditionMalheureusement, la qualité de la V.F. n’est pas au niveau des illustrations, entre coquilles, fautes de français, utilisation abusive (et parfois carrément incorrecte) du passé simple, termes non traduits, et erreurs de traduction (probablement en partie dues à l’ignorance biologique de la traductrice), et plus j’avançais dans ma lecture, plus j’en trouvais ; il y a même une phrase qui ne veut strictement rien dire !
Le bouquin contient le récit du voyage interstellaire et de l’expédition elle-même, et des observations de l’explorateur, agrémenté de croquis N&B, et une quarantaine de planches couleurs très jolies.
La faune de Darwin IV est vraiment très différente de celle de notre Terre, ce qui m’a demandé un temps d’adaptation avant de pouvoir vraiment apprécier les dessins.
À noter que les caracs de certaines créatures pour divers systèmes de JdR tékumelani figurent dans le troisième numéro (Volume 2, Issue 2) du zine Seal of the Imperium, paru en 2009. Par chance, la V.F. comporte une correspondance entre les numéros des planches et les noms anglais des bestioles qui y sont représentées, ce qui permet de s’y retrouver entre l’article du zine et le bouquin.
En conclusion, un bouquin plutôt chouette, desservi par une V.F. loin d’être à la hauteur. L’exotisme des formes de vie présentées m’a par moments évoqué la Poséidon de Blue Planet, et Expédition peut servir d’inspiration pour une planète vraiment exotique en JdR sans s’écarter d’une SF cohérente tendance hard science (même si c’est bien évidemment possible aussi, comme le prouve l’adaptation à Tékumel évoquée plus haut).

Ce contenu a été publié dans Kros, SF, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.