Le paradoxe de Fermi n’en est pas un

C’est simplement que les ET sont plus censés que nous.

Ce contenu a été publié dans Hors catégorie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.