J’ai résolu le mystère de la Bête du Gévaudan !

Rêve intéressant la nuit dernière : j’avais réussi je ne sais pas comment à entrer en possession de DEUX bêtes du Gévaudan. Ces animaux ressemblaient à des Canidés d’un gabarit particulièrement imposant (à peu près gros comme des lions), avec une robe évoquant celle des chiens de traîneau malamutes ou huskys, des yeux très bleus comme cette seconde race, et une gueule plus courte, plus large, et beaucoup plus puissante puisqu’elle était capable de broyer et d’arracher d’un seul coup un membre, au niveau de la cheville par exemple. D’ailleurs, il était prévu (par qui ? pas par moi en tous cas) que l’un des deux me bouffe les pieds, ce qui n’aurait pas été grave puisqu’on m’aurait greffé à la place des cyberprothèses d’aspect identique. Mais je ne l’entendais pas de cette oreille, et ne me suis pas laissé mutiler. J’appelais alors en renfort (a priori au moyen d’un téléphone portable) un vieux copain adepte du cui qui tue, mais il me répondait qu’il venait seulement de quitter Annecy (en voiture, avec son ex d’il y a quinze / vingt ans dont dans ce rêve il ne s’était jamais séparé) et n’arriverait donc pas avant plusieurs heures (il semble que je me trouvais pour ma part en région lyonnaise, probablement à l’ouest de la ville).
Je me suis réveillé peu après, malheureusement sans avoir pu approfondir mes connaissances sur ce mystère enfin résolu de l’histoire de France.

Ce contenu a été publié dans Rêves, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à J’ai résolu le mystère de la Bête du Gévaudan !

  1. Olivier dit :

    Ben moi j’ai rêvé que j’achetais une édition française du bon vieux RQ2 (*) éditée par Chaosium / Oriflam. La couverture était plus que spartiate : blanche avec le titre du bouquin en noir.

    (*) qui devrait d’ailleurs effectivement revoir le jour en anglais pour les 50 ans de Chaosium

  2. Miod dit :

    Il s’agit là évidemment d’une licence artistique dans ton rêve, puisque tout le monde sait que, entre autres caractéristiques remarquables, les bêtes du Gévaudan avaient toutes les yeux vairons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.