Kro en résumé : Designers & Dragons

Designers & Dragons: The ’70s
A History of the Roleplaying Game Industry
Shannon Appelcline
Evil Hat Productions, LLC
ISBN : 978-1-61317-075-5
© 2014 Shannon Appelcline
386 pagesdesignersdragons70Designers & Dragons: The ’80s
A History of the Roleplaying Game Industry
Shannon Appelcline
Evil Hat Productions, LLC
ISBN : 978-1-61317-081-6
© 2014 Shannon Appelcline
390 pagesdesignersdragons80Designers & Dragons: The ’90s
A History of the Roleplaying Game Industry
Shannon Appelcline
Evil Hat Productions, LLC
ISBN : 978-1-61317-084-7
© 2014 Shannon Appelcline
406 pagesdesignersdragons90Designers & Dragons: The ’00s
A History of the Roleplaying Game Industry
Shannon Appelcline
Evil Hat Productions, LLC
ISBN : 978-1-61317-087-8
© 2014 Shannon Appelcline
443 pagesdesignersdragons00Deuxième édition (en quatre volumes) mise à jour et augmentée de cet ouvrage consacré à l’Histoire des éditeurs de JdR anglo-saxons

Les principaux griefs que j’avais contre la première édition (absence d’index, nombre important de coquilles) ont été corrigés (même si j’aurais aimé que les index, pourtant conséquents, soient un peu plus étoffés, et même s’il y a encore quelques coquilles).
Les quatre volumes correspondent chacun à une décennie (années ’70, ’80, ’90 et 2000) ; enfin, plus ou moins, car les éditeurs rassemblés dans un volume sont en principe ceux qui ont commencé à publier du JdR dans la décennie correspondante : non seulement des éditeurs plus anciens mais qui ne faisaient pas de JdR à l’époque seront donc dans un volume plus récent que celui dans lequel je serais spontanément allé les chercher (Avalon Hill, par exemple), mais l’histoire complète de chaque éditeur présenté, des origines à 2013, est déroulée dans le même volume, ce qui fait que dès le premier tome, on a droit à des infos plus récentes que la parution de la première édition… Ça peut être parfois un peu surprenant, en particulier au début, mais dans le fond, la première édition fonctionnait sur le même principe, mais au sein d’un unique volume.
Le panorama ne va cependant pas jusqu’à la sortie de “D&D5” en 2014, ce qui, quand on le lit fin 2015 / début 2016, laisse un goût d’inachevé.

La première édition était déjà fort intéressante, mais celle-ci est absolument incontournable (au moins les premiers volumes) pour quiconque s’intéresse à l’histoire des JdR, surtout couplée à Playing at the World. C’est toujours aussi captivant à (re)lire (au moins les deux premiers volumes ; après, je me sens franchement moins impliqué, d’autant que pour les années ’90, qui auraient pu m’intéresser plus que ça, ni Biohazard Games ni Chameleon Eclectic Entertainment ne sont présentés), ça montre bien à quel point les produits qui apparaissaient dans les colonnes de Casus Belli n’étaient que la partie émergée de l’iceberg et combien les infos données par Casus sur l’actualité du milieu américain de l’édition de JdR étaient fragmentaires et ne nous permettaient pas de véritablement comprendre tout ce qui se passait alors (évidemment, c’est toujours plus facile d’avoir une vue d’ensemble a posteriori) ; et je ne peux donc que vous en recommander la lecture.
Il faudrait maintenant que quelqu’un écrive un équivalent pour le JdR francophone…

This entry was posted in JdR, Kros and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *