L’important, c’est d’assumer

C’est à peu près ce que j’explique de temps en temps à mon adjointe quand elle me fait une remarque sur ce que pourraient penser les gens de l’usine de mon excentricité s’ils me voyaient faire certaines choses.
Et c’est ce à quoi m’a fait penser cette phrase de Scott Meyer (dans le dernier épisode republié de Basic Instructions) :

Just be aware that what seems « quirky » to you may be a « clear sign of mental illness » to others.

Ce contenu a été publié dans Façon de parler, On n'a pas des métiers faciles, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à L’important, c’est d’assumer

  1. Vaken dit :

    Ah, sans exemples, c’est pas drôle !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.