Kro en résumé : The Tough Guide to Fantasy Land

The Tough Guide to Fantasy Land
Diana Wynne Jones
© Diana Wynne Jones 1996
Gollancz 2004 pour la présente édition
ISBN 0 575 07592 9
246 pages format 12 × 16 cm

Panorama humoristique des poncifs du med-fan’, présenté à la manière d’un guide touristiquetoughguidetofantasylandCe guide est destiné à un touriste qui ferait un voyage organisé (avec des évènements prévus par le tour-operator) d’un monde med-fan’ fictif (OK, ils le sont tous ; je veux dire, un qui n’a pas de nom, n’a pas été décrit, et ne sert pas de cadre à une série de bouquins, de BD, ou à un JdR, ou autre). En fait, le touriste en question serait plutôt acteur que simple lecteur : on pourrait presque dire que c’est destiné au personnage principal d’une série de romans med-fan’. Présenté sous la forme d’entrées alphabétiques pince-sans-rire, il se moque avec talent des poncifs du genre. Ça m’a un peu évoqué le Vade-mecum du Disque-Monde, de Terry Pratchett, sauf que le Vade-Mecum présente entre autres des lieux et des personnes, ce qui n’est pas le cas ici.
Les entrées abordent la géographie, l’économie, la société, les objets, les évènements de l’intrigue, les créatures, etc… Il y a même des « éléments de langage » (qui se moquent du vocabulaire employé par les auteurs de med-fan’).
Ça appuie bien là où ça fait mal, ça démonte bien et avec humour les clichés du med-fan’ (y compris au sujet des cartes qui figurent parfois au début des romans), et ça devrait être une lecture obligatoire pour quiconque se pique de vouloir écrire quelque chose d’original en med-fan’, que ce soit de la « littérature » ou un monde de JdR.
Une lecture que je ne peux que très chaudement vous recommander, même si vous aimez le med-fan’ (en fait, je pense que si vous aimez le med-fan’, ça vous parlera encore plus qu’à moi, car vous verrez des tas d’exemples d’emploi des clichés dénoncés ici).

Ce contenu a été publié dans Kros, SF, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Kro en résumé : The Tough Guide to Fantasy Land

  1. 賈尼 dit :

    Des exemples, des exemples !!

    • Imaginos dit :

      En ouvrant le bouquin au hasard (les termes en majuscules renvoient à d’autres entrées, les termes en italiques sont des éléments de langage, et The Management c’est l’organisateur du tour organisé) :

      Beggars are to be found in all major CITIES, always wearing rags and often with hideous deformities. They will pester Tourists for money from the City gates onwards. As soon as the City comes under SIEGE, however, all Beggars vanish. The Management has prudently withdrawn them for use in other Cities along the Tourist routes. This makes sense. Beggars would only be in the way during the fighting.

      Forest of Doom. This is usually the home of mobile and prehensile Trees. There will be giant SPIDERS too, and Dwellers near the centre who will want to SACRIFICE any stranger to their God. It is best to avoid the place if possible. But the Management usually insists on sending you there. An OLD RUINED CITY is sometimes situated in the heart of this Forest.
      See also WOODS.

      Merchants – when freelance – travel from an unknown place in the south northwards to another uncertain place. They own CARAVANS loaded with BALES. And they love MONEY. This must be the reason so many of them travel, because nearly all of them fall by the wayside, victims of BANDITS or other AMBUSHES, and the rest must know the risk. But they keep coming. Individual Merchants are portly, warmly dressed and rather prone to trust hired GUARDS on small evidence. While alive, they drive a hard bargain. Many of them travel with young female relatives. This is unwise. See SLAVES, FEMALE.

      Other Continent. This is the second major landmass. It is sometimes brought into play on the Tour, but only if the MAP shows it as fairly close to the continent where the Tour began. Things there are generally much the same as on the first continent but described as exotic, as are its inhabitants, the OTHER CONTINENTALISTS. Probably the main difference will be the FOOD (highly spiced). You may expect at least one CONFRONTATION there, normally with a female in rather scanty clothing.

      Water. You may drink from or wash in any Water, however scummy, while on the Tour, except in the MARSHES, where it is full of wriggly things. Water in Fantasyland does not harbour germs. The only other Water it is unwise to touch will be either near the home of an ENCHANTRESS or on the trail left by a WIZARD. This may turn you into things or show you disturbing pictures.
      But see BATH and SEX.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *