Kro en résumé : Zombeavers

Zombeavers
(2014)

Comédie d’horreur à petit budgetzombeaversTrois étudiantes américaines partent passer le ouéquande dans une maison loin de tout (et surtout du réseau pour leurs téléphones portables), au bord d’un petit lac. Mais un camion a perdu un fût de déchets toxiques, qui est tombé à l’eau, a fini dans un barrage de castors au bout du lac, et a contaminé ces Rongeurs, les transformant en zombies (d’où le titre, mot-valise de zombie et beaver ; évidemment, avec la V.F. on perd dans les dialogues les sous-entendus grivois liés au second de ces mots, qui en anglais désigne bien sûr le castor, mais aussi le sexe féminin).
C’est assez court, c’est plutôt sympa, et on ne peut franchement pas dire que ça fasse peur. Mais c’est un bon petit film parodique du genre, qui ne se prend pas au sérieux (et tourne souvent au grivois).
Accessoirement, je pense qu’il vaudrait mieux le voir en V.O., car j’ai le sentiment que la V.F. a dû pas mal appauvrir l’humour des dialogues (à commencer par le double sens de beaver, déjà évoqué plus haut).

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Kro en résumé : Zombeavers

  1. FaenyX dit :

    Vu tout récemment (et je ferai un billet à son sujet). C’est court, c’est souvent très bête (mais assumé), parfois amusant : un petit plaisir coupable qui, effectivement, ne se prend pas au sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.