L’heure des bilans (1) : 2016 en JdR

Pas sûr que j’arrive à publier mes bilans 2016 avant le début de 2017, vue l’heure…

Sur le plan rôludique, l’année 2016 se distingue par la quasi-absence de décès (ce qui, vue l’hécatombe qu’a été 2016 d’une manière générale, est particulièrement notable) : je n’ai en effet relevé que celui de Peter Bromley, l’un des cofondateurs de Mayfair Games, le 2 septembre.

Côté francophone, j’ai relevé trois sorties potentiellement intéressantes : le recueil de plans Des plans sur la tomette, le jeu de cape et d’épée Mordiou !, et le scénario pour Rêve de Dragon À la claire fontaine, dont l’auteur n’est pas Denis Gerfaud. Aucune des trois ne s’est avérée enthousiasmante.
Et côté livres sur le JdR, il y a le recueil de conseils pour MJ Mener des parties de jeu de rôle.

Côté anglophone, il y en a eu une cinquantaine, dont une bonne partie en *.pdf.

La gamme la plus prolifique aura été Traveller, avec onze *.pdf (dont je ne me suis pas encore procuré le plus récent) et sept parutions en dur (dont je ne me suis là non plus pas encore procuré la plus récente), dont la nouvelle édition de Rikki-Tikki-Traveller (décevante). Sans compter la version papier de l’Atlas of the French Arm, dont la version électronique était parue en 2015, et The Calixcuel Incident, paru en *.pdf mais dont j’attendrai la sortie en dur prévue pour l’année prochaine. Le *.pdf le plus intéressant est le Type S Scout Courier publié par Moon Toad, mais c’est hélas le dernier volume qu’ils ont sorti dans leur intéressante série sur les vaisseaux travelleriens classiques. Espérons qu’ils la reprendront en 2017…
La licence travellerienne de GURPS a expiré fin 2015, mais les différents titres de la gamme restent disponibles au format *.pdf pour ceux qui ne les auraient pas encore.

GURPS n’a publié que quatorze titres, mais deux (DEUX ! par les temps qui courent, c’est devenu énorme !) sont des bouquins papier : Mars Attacks et le Discworld Roleplaying Game. Je viens seulement de les recevoir, on n’en parlera donc qu’en 2017. Cinq des *.pdf concernent la peu passionnante sous-gamme Dungeon Fantasy ou ses dérivées, mais il y a aussi eu des suppléments post-cataclysmiques (moyens) et un steampunk (plutôt bien, et qui devrait avoir des petits frères), entre autres. La paire de bouquins de base a également été rééditée en dur (enfin !). Et il y a eu un financement participatif pour sortir des machins Dungeon Fantasy en dur : il a connu un gros succès, mais j’aurais préféré que SJG se lance dans quelque chose de plus original, ou en tous cas de plus intéressant.

Sorti de ces deux poids lourds parmi les gammes que je suis encore, on aura eu droit en édition physique à :
– deux suppléments pour Aftermath! (un moyen et un mauvais) ;
– le JdR de space opera porté sur le sexe Alpha Blue, et deux suppléments (il y en a au moins deux autres en *.pdf, sur lesquels j’ai fait l’impasse) ;
– un bestiaire pour Castle Falkenstein (il y a aussi un tarot, mais là encore j’ai fait l’impasse) ;
– un gros recueil de scénarios pour DayTrippers ;
– un nouveau supplément pour Dead Reign, que je ne me suis pas encore procuré ;
– les deux derniers volumes de la série de JdR post-cataclysmiques The End of the World ;
– les réimpressions de divers suppléments mineurs pour RuneQuest II, accompagnées d’un inédit (The Sea Cave) ;
– la grande carte des Kúrt Hills de Tékumel ;
– TimeWatch, JdR de voyage dans le temps utilisant le système Gumshoe, et ses deux premiers suppléments.

En *.pdf, il y a eu pas mal de petites choses concernant des vieux JdR : deux modules (plutôt bof) pour Bushido, un très bon catalogue de matos pour Dark Conspiracy (il devrait avoir deux petits frères, respectivement sur les flingues et les véhicules, mais on les attend toujours), et un nouveau Star Sector Atlas pour Space Opera (mais je pense qu’il va sortir en dur d’ici quelques semaines, et ne me le suis donc pas encore procuré).

Parmi les rééditions notables de trucs que j’avais déjà (rééditions qui ne me concernent donc pas), il y a la version en impression à la demande des deux volumes du Swords & Glory pour Tékumel.
La gamme Shatterzone a elle aussi été réimprimée.
Et Alephtar a sorti Revolution D100, son système maison à base de pourcentages, suite à sa bisbille avec Chaosium autour du BRP.

En *.pdf notables mais qui ne m’intéressent pas, il y a une nouvelle édition d’Apocalypse World, un petit supplément de règles pour Blue Planet (chez Capricious Games ; le jeu est depuis repassé chez Biohazard Games), et une réédition du mythique supplément Strike Force pour Champions. J’en oublie très certainement.

Côté zines (*.pdf uniquement), il y aura eu en 2016 quatre numéros (25 à 28) de Protodimension Magazine (dont la périodicité est prétendument « semi-mensuelle » !), un numéro (26) de Stellar Reaches pour Traveller, quatre numéros (15 à 18) du Frontier Explorer pour Star Frontiers, et un seul du Hanging Garden (le zine de Gianni, qui me semble avoir du plomb dans l’aile, au moins en tant que bimestriel).

Pour les financements participatifs lancés en 2016, outre celui pour GURPS Dungeon Fantasy évoqué plus haut et celui pour l’atlas de Kúrt Hills, le seul que je considère vraiment comme notable (mais je ne suis sans doute pas impartial) est celui du nouveau Laelith. Pour le reste, j’ai vu passer plein de campagnes de financement mais sans y prendre part : suppléments pour la nouvelle édition de Chill ou pour Advanced Fighting Fantasy, nouvelles éditions de Prince Valiant et de V&V, etc… Et deux campagnes chez deux éditeurs différents pour deux traductions différentes du SRD de « D&D5 ».
J’avais fait l’impasse sur celui du nouvel Ecryme, mais une partie fort agréable avec le kit de démo me le ferait presque regretter.
Et j’ai raté Perils of Mars pour HEX.

En rééditions à venir, on nous a annoncé cette année (ou au moins fait miroiter) Maléfices, Raôul et Worlds of Wonder. Et on devrait avoir en 2017 un nouveau JdR sur Star Trek (2017 verra aussi la fin de la licence Warhammer 40.000 de FFG).

Voilà, en vrac et en gros, ce que je retiendrai de l’année 2016 sur le plan rôludique.

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à L’heure des bilans (1) : 2016 en JdR

  1. 賈尼 dit :

    > le zine de Gianni, qui me semble avoir du plomb dans l’aile, au
    > moins en tant que bimestriel

    The Hanging Garden n’est officiellement plus bimestriel ; j’ai indiqué sur mon blog qu’il était « irregularly published » depuis un bon moment :-)

    Mais j’ai pas mal de contenu en réserve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *