Non mais sans déconner, un téléphone, ça sert à quoi ?

Essayé de faire fonctionner mon fameux smartphone professionnel tout à l’heure.
Mes collègues s’y sont mises à trois (mon adjointe qui a presque le même (et qui du coup me taxe mon chargeur à l’occasion), la benjamine qui s’est fait directement greffer le sien, et une collègue qui touche un peu sa bille en informatique et en téléphones portables) ; sans succès.
Ah, pour me montrer comment on règle tel ou tel paramètre, à une allure qui m’a fait me sentir bien vieux, ça, y avait du monde. Mais quand on a voulu essayer de s’en servir pour téléphoner, pas moyen.
J’ai donc un smartphone qui ne peut ni appeler, ni recevoir d’appels, ni aller sur internet. Chuis même pas sûr qu’il me permette de faire tout ce que vient de m’exposer Vaken
Du coup, je l’ai éteint et recollé dans son tiroir. J’ai une réunion au siège la semaine prochaine, je vais l’emmener avec moi pour constater que les chefs qui me soupçonnent d’y mettre de la mauvaise volonté ne sont pas plus malins.
Et bien sûr, tout ça arrive quelques jours seulement après qu’on n’ait pas renouvelé le contrat de l’informaticien qui s’occupait de ce genre d’appareils (et qui était pourtant souvent plus disponible que ses (rares et difficilement joignables) collègues).

This entry was posted in On n'a pas des métiers faciles and tagged . Bookmark the permalink.

3 Responses to Non mais sans déconner, un téléphone, ça sert à quoi ?

  1. Vaken says:

    Y’a bien une carte SIM dans cet engin, des fois ?
    Ou alors, tu t’es fait avoir, c’est un “biesse phone” comme on dit par chez moi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *