Conclusion générale sur la série Vatta’s War

Le gros intérêt de la série est son applicabilité en JdR (et à Traveller en particulier ; même si technologiquement il y a des différences, a priori irréconciliables à moins de choisir de faire évoluer les transmissions interstellaires de Traveller, ce qui est toujours faisable mais créerait une sacrée divergence pour ceux qui jouent dans l’OTU) : les romans sont bourrés de scènes et de détails qui sont aisément réutilisables à Traveller, ou dans un contexte de space opera moderne « à technologie cohérente » (le cadre créé par l’auteure a de l’informatique développée, des modifications génétiques, un peu de nanotechnologies, ce genre de choses : on est bien dans de la SF moderne, pas dans du space opera daté). Et toute l’histoire pourrait quasiment servir de base à une campagne de JdR (ou en être le compte-rendu).

Elizabeth Moon a commencé la publication d’une nouvelle série faisant suite à celle-ci, Vatta’s Peace. Le premier tome est sorti cette année et le deuxième est annoncé pour février 2018. Je vais ptêt me laisser tenter.

Ce contenu a été publié dans SF, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *