La voix de son maître (de stage)

Ma nouvelle stagiaire est arrivée aujourd’hui.
Mon adjointe a expérimenté une nouvelle organisation de l’équipe dans le cadre de l’accueil des stagiaires, qui me dégage plus de temps la première journée pour lui présenter l’usine et notre boulot. Résultat, j’ai passé la journée à lui expliquer des trucs et à répondre à ses questions.
Pas l’habitude de causer autant : j’ai mal à la gorge ce soir.
J’espère que j’aurai toujours de la voix demain…
Ceci étant dit, j’étais plutôt dubitatif sur cette nouvelle organisation : je pensais qu’on aurait vite fait le tour du sujet et qu’ensuite, la journée serait looongue. Mais finalement, ça marche plutôt bien… à condition que le stagiaire soit motivé. Ce qui était bien le cas de celle-ci.
Reste à savoir si elle va se mettre à me tutoyer spontanément demain (elle s’est échappée deux ou trois fois dans le bureau aujourd’hui, et demain je l’emmènerai sur le terrain, lieu plus propice à l’abolition du vouvoiement, comme nous l’avions vu l’année dernière).

Ce contenu a été publié dans On n'a pas des métiers faciles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *