Kro en résumé : Crimson Dragon Slayer

Crimson Dragon Slayer
Venger Satanis
ISBN 9781512171518
© 2015 Venger As’Nas Satanis
Kort’thalis Publishing
43 pages

JdR med-fan’ parodique de (A)D&D (avec le(s)quel(s) il se prétend compatible)Les PJ sont des Terriens de 1983 qui, en jouant à un jeu vidéo (un de ces machins abusivement estampillés JdR), se retrouvent projetés (pas forcément sous leur forme « normale ») dans le monde dudit jeu vidéo.
On retrouve les six mêmes caracs qu’à (A)D&D, des « races », des classes, des niveaux, des alignements (trois) ; mais tout ça fonctionne au(x) D6 et pas au D20.
Le système est simple : pour accomplir une action, on lance de 1 à 4D6 (généralement 2) et on garde le meilleur (s’il y a plusieurs 6, on les garde tous) : 1 est un échec critique, 2 un échec, 3 un échec « mais », 4 une réussite « mais », 5 une réussite, 6 une réussite critique.
Il n’y a pas d’XP. Les persos commencent niveau 0 et les passages de niveaux se font en accomplissant certains objectifs (par exemple, pour passer niveau 1 il faut partir à l’aventure, explorer, et tuer sans aide une créature ; alors que pour le niveau 10 (le plus élevé) il faut tuer un dragon cramoisi.
Il y a des éléments de SF (robots, armes à feu, lasers, etc…), dont certains très parodiques (trop pour moi ; mais on peut aisément faire l’impasse dessus).
Il n’y a pas de catalogue de monstres (on cannibalise ceux d'(A)D&D, en modifiant leur classe d’armure (une CA de 10 à (A)D&D correspond à une CA de 0 ici, 9 correspond à 1, 8 à 2, et ainsi de suite).
Bref, un petit jeu avec un système simple (plus simple que (A)D&D). Débarrassé de ses côtés humoristico-parodiques, il pourrait même être intéressant pour un groupe voulant faire du med-fan’ « classique » sans se prendre la tête.

Ce contenu a été publié dans JdR, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.