Kro en résumé : The Bones of Zora

The Bones of Zora
L. Sprague de Camp
& Catherine Crook de Camp
Phantasia Press
ISBN 0-932096-27-1
© 1983 by L. Sprague de Camp & Catherine Crook de Camp
239 pages

Roman de planet opera faisant partie du cycle de la Viagens Interplanetarias

Deux paléontologues terriens aux théories opposées (dont un Français, Aristide Marot) se tirent la bourre sur un gisement de fossiles krishnien. Les personnages principaux du roman ne sont pas ces scientifiques, mais ceux qui les accompagnent, et que nous avions déjà rencontrés dans de précédents récits : respectivement le guide Fergus Reith, le héros de The Hostage of Zir, et son ex-femme, Alicia Dyckman, elle-même co-héroïne de The Prisoner of Zhamanak.
Comme d’habitude sur Krishna, les Terriens vont vivre leur lot de péripéties : entre la rivalité entre les deux paléontologues, les problèmes que leurs théories rencontrent auprès d’autorités religieuses krishniennes dont les croyances sont incompatibles avec la théorie de l’Évolution, et les relations tumultueuses entre Fergus et Alicia, c’est pas ça qui manque, alors que Marot tente de regagner la civilisation avec un squelette fossile qui confirme sa théorie.
Le résultat donne un peu l’impression d’un feuilleton plus ou moins décousu, mais j’ai bien aimé.

Ce contenu a été publié dans Kros, SF, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *