Kro en résumé : Zaibatsu

Zaibatsu
Roleplaying the Corporate Wars of the Future
Paul Elliott
Zozer Games
© 2018 Zozer Games
220 pages

JdR cyberpunk dérivé de Cepheus Engine, dans le Tokyo du contexte d’Hostile

Les persos sont des employés (plus ou moins officiels) d’une multinationale (un zaibatsu), en charge des basses besognes. Les règles se limitent quasiment à la création de persos et au combat : en fait de JdR complet, le compte n’y est pas tout à fait.
Situant son action dans le Tokyo d’Hostile (en 2225, donc), Zaibatsu nous propose un cyberpunk plus proche de celui de Cyberpunk que de celui de Transhuman Space : « heureusement », le côté retrotech du contexte d’Hostile permet de justifier quelque chose d’aussi primitif plus de deux siècles dans l’avenir. Mais imaginer en 2018 un cyberpunk sans wifi ni smartphone, ça craint.
À noter la section sur le cyberespace (au sens cyberpunk du terme), avec un système de résolution qui utilise des cartes à jouer.
Il n’y a pas de cyberprothèses, mais des organes et parties du corps génétiquement modifiés : ça au moins, ça n’est pas retrotech…
Il y a six ébauches de scénarios, formant la trame d’une mini-campagne : ça n’a rien d’extraordinaire.
Du cyberpunk classique mais plutôt rétro, qui ne tient pas la comparaison avec les grosses cylindrées du genre.

Ce contenu a été publié dans JdR, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *