Kro en résumé : Barbarians of the Ruined Earth

Barbarians of the Ruined Earth
A Fantasy Post-Apocalyptic Setting
Using the Black Hack

Mike Evans
ISBN 2370010501278
Copyright 2019 DIY RPG Productions
167 pages format digest

JdR OSR post-cataclysmique à la Gamma World

Ce n’est pas du post-cataclysmique comme je l’aime, cohérent et tout : plutôt du loufoque avec des « mutants » partout, dans la lignée de Gamma World (y a même de la magie).
Le jeu est motorisé par The Black Hack, une énième variante du système d'(A)D&D dont j’ignore tout.
Côté contexte, on n’a pas beaucoup d’éléments : le jeu prend place plus de deux mille ans après qu’une planète vagabonde ait percuté la Lune, la détruisant et projetant ses fragments sur la Terre tout en déchirant la structure même de l’espace-temps, créant des ouvertures vers d’autres dimensions (rifts, terme apparu dans le texte alors que je me disais justement en lisant que ça ressemblait pas mal à du Rifts, la technologie en moins). Et malgré ces deux millénaires, les objets technologiques d’avant la Ruine (et les livres) ont étonnamment bien résisté au passage du temps.
Il y a des appareils technologiques qui ressemblent fort à des objets magiques, on peut être victime de mutations en cours de jeu (ce qui fait perdre des points de Sagesse), bref, c’est franchement pas un truc pour moi.
Il y a un générateur aléatoire de scénarios, qui fonctionne sur un principe proche de celui du giannirateur (mais qui est moins bon, entre autres pasque ses éléments sont tirés sur des tables, ce qui limite forcément les possibilités). Diverses tables aléatoires, plus ou moins intéressantes. Un abondant bestiaire de 45 pages (pas mal loufoque, mais c’est bien dans le ton du jeu). La description très superficielle d’un petit coin de ce qui fut la Californie. Et une pincée d’autres bricoles.
C’est beaucoup trop loufoque pour moi. Mais si vous aimez le genre, vous allez être servis.

Ce contenu a été publié dans JdR, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.