Vieille kro en résumé : Le professionnel

(1981)

Film déjà kroniqué il y a longtemps et revu dans le cadre d’une rétrospective Belmondo, suite au décès de l’acteur

Un agent secret français, vendu à un pays d’Afrique francophone dont il devait assassiner le président (mais en cours de route, la politique de Paris a changé), parvient à s’évader, et revient à Paris juste avant que son ancienne cible n’y vienne en visite diplomatique. Il envoie à ses anciens supérieurs un télégramme leur annonçant qu’il exécutera le contrat « entre le douze et le quinze ». Du coup, c’est l’affolement pour tenter de le stopper…
C’est toujours l’un de mes films préférés, et j’aime particulièrement bien la façon dont il se finit.

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *