Kro en résumé : Il était une fois la révolution

Giù la testa
(1971)

Western de Sergio Leone se déroulant pendant la révolution mexicaine

Un ancien révolutionnaire irlandais spécialiste des explosifs rencontre un bandit mexicain qui se contrefout de la révolution et ne pense qu’au fric qu’il peut voler, et l’embrigade malgré lui dans ladite révolution, dont il devient un héros à son corps défendant.
Je n’avais plus guère de souvenirs de ce film. La révolution n’y est pas idéalisée, mais montrée dans ses aspects sanglants (enfin, c’est surtout sa répression par l’armée régulière mexicaine qu’on nous montre comme étant sanglante).
En dehors de quelques détails qui ne tiennent pas debout et de la présence d’armes anachroniques, c’est correct, mais je peine quand même à me montrer enthousiaste, sans doute en partie pasque je préfère mes westerns au et pendant le Far West.

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Kro en résumé : Il était une fois la révolution

  1. Vaken dit :

    « Mèche courte ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *