Un scénario clé en mains (ou presque) pour Traveller : The New Era

J’ai donc essayé le générateur de scénarios de Gianni dont je vous avais parlé dans le précédent billet. J’ai légèrement modifié la méthode de choix des bouquins (plutôt que de tirer l’étagère, puis le bouquin sur icelle, j’ai directement tiré le bouquin dans l’inventaire de ma ludothèque, afin que chaque ouvrage ait la même probabilité de « sortie » (en partant du principe que mes dés donnent des résultats équiprobables, évidemment ; et en comptant une boîte avec plusieurs livrets comme un seul ouvrage). À noter que ça exclut d’office les revues ainsi que les jeux amateurs. J’ai aussi modifié le tirage de la page, de telle sorte que n’importe quelle page d’un bouquin puisse être choisie, vu que j’ai quelques pavés dans ma ludothèque.

Premier tirage : Deneb Sector, pour Rikki-Tikki-Traveller, p 88. Y a pas vraiment de PNJ sur cette page, mais la famille Humbolt y est mentionnée à plusieurs reprises. Ce sera donc un descendant de cette famille en exil.
Deuxième tirage : Paranoia deuxième édition, p VI du Guide du clarificateur accompli. La page évoque le Centre de transplantation d’urgence, mais je vais peut-être rester plus général et choisir le Complexe Alpha.
Troisième tirage : Yiarn Caardee Vehicle Catalog, pour T20, p 34. Deux véhicules sur cette page, je choisis le civil : un appareil antigrav rapide de type Hrovean Eagle.
Quatrième tirage : le module B1 : Quest for the Unknown, pour HackMaster, p 33. Aïe ! Il fait partie des trucs que je n’ai pas encore lus. Pas vraiment de PNJ sur cette page, mais quelques monstres. Hésitant entre deux d’entre-eux, j’utilise le dé pour choisir : ce sera donc un cube gélatineux.
Cinquième tirage : School of Hard Knocks, pour GURPS Supers, p 4. Ça sera donc le Jensik Medical Institute, « a major biomedical concern » (et plus précisément sa division secrète, Cell 13).
Sixième tirage : Les mystères de Lyon, pour Ketulu, p 158. Encore un truc que je n’ai pas lu pour l’instant… Il faut choisir un truc intéressant, c’est pas ça qui manque dans la page, alors on va dire que ça sera le culte de Cybèle par les sorcières.

Voici donc le scénario obtenu :
Un descendant de la famille Humbolt demande aux PJ d’aller dans le Complexe Alpha pour y récupérer un véhicule de modèle Hrovean Eagle. Les PJ devront affronter un cube gélatineux dans les locaux de la division Cell 13 du Jensik Medical Institute. Un élément majeur du scénario sera le culte de Cybèle par les sorcières.

Vous savez quoi ? Ce résultat est beaucoup plus cohérent que ce à quoi je m’attendais avant de commencer. Le seul problème est que je ne vois guère avec quoi je ferais jouer un tel machin…

Du moins, si je le faisais jouer tel quel. Car on pourrait, avec quelques retouches, en faire un scénar pour Traveller (ou un autre contexte de SF approchant) : il suffit de transformer le Complexe Alpha en une ville ou un monde dirigé par une ou des intelligence(s) artificielle(s) fêlée(s) (et ça pourrait bien être à Traveller : The New Era, avec le Virus), et de faire du cube gélatineux une créature issue des expériences de Cell 13. Quant au culte de Cybèle et aux sorcières, ça se colle sans problème par dessus, surtout qu’il n’est dit nulle part que la sorcellerie est réelle… On peut à la limite remplacer le nom de Cybèle par autre chose.
À moins… à moins qu’une petite déformation orthographique ne transforme Cybèle en Cymbeline, et comme le Virus dérive de formes de vie découvertes sur Cymbeline (Marche Solomanie / Arcturus 2527) (voir l’Adventure 13: Signal GK), les sorcières pourraient être des humains qui pensent tirer des pouvoirs d’ordinateurs infectés par le Virus et qui vénèrent les origines de celui-ci.
Et pourquoi aller chercher un Hrovean Eagle, un véhicule archaïque à l’époque de TNE ? Son ordinateur de bord serait il infecté par une souche particulière du Virus ? Ou bien au contraire, serait il résistant au Virus ?

Ouais, y a pas à dire, ce générateur de scénarios a beaucoup plus de potentiel qu’il n’y parait.
Je pense que je vais faire quelques autres tirages et vous raconter ce que ça m’aura inspiré ; car je ne peux décemment baser mon jugement sur un seul essai du bazar. Et probablement (mais ça, je ne le posterai pas ici, vous aurez juste droit aux comptes-rendus après) m’en servir pour créer des scénars pour mes campagnes.

Merci Gianni !

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Un scénario clé en mains (ou presque) pour Traveller : The New Era

  1. Gianni VACCA dit :

    Tu vois que ça marche :)

  2. Asmodeus dit :

    Moi, ce que je vois c’est que tu as une collection de choix : du Traveller (ça c’est normal, vu que tu es un exégète de Traveller), de l’AdC, du paranoïa, ….

    Chapeau bas.

  3. Rappar dit :

    Je pense surtout que c’est toi qui fais un scénario qui a l’air pas mal à partir de ce globiboulga… :) parce que « culte des sorcières »+ »cube gélatineux »+ les autres ingrédients… je voyais pas, …et c’est toi qui transformes Cybèle en Cymbeline ;)

    A part cela, je trouve que la trame est pas super-originale : « L’employeur envoie les PJ chercher X » :/ Je pense qu’il faudrait peut-être plutôt chercher de nouvelles trames, d’autres méthodes de combiner les mots? :) Peut-être avec le générateur aléatoire de trames de CasusV1 n°81? :)

    • Imaginos dit :

      > Je pense surtout que c’est toi qui fais un scénario qui a l’air pas mal à partir de ce globiboulga… :) parce que “culte des sorcières”+”cube gélatineux”+ les autres ingrédients… je voyais pas, …et c’est toi qui transformes Cybèle en Cymbeline ;)

      Peut-être, mais le générateur de scénarios qui te donne un truc utilisable, a fortiori utilisable pour le besoin que tu en as, sans que tu ne sois obligé de mettre les mains dans le cambouis pour bricoler un peu le résultat à ta sauce, je n’y crois pas. Un magnifique exemple de plantage en la matière est le volumineux Campaign Guide pour Rikki-Tikki-Traveller, qui m’a rarement donné des trucs utiles (et ce, uniquement après remaniements).
      Le Giannirateur me donne les pièces brutes presque prêtes à assembler, et je n’ai plus qu’à raboter quelques coins et mettre de la peinture pour avoir une idée de scénar exploitable. Étant donné que j’admets du départ que je vais devoir faire ça, je trouve qu’il fonctionne bien, pour les trois essais que j’ai faits. Je vais essayer de le pousser un peu dans ses limites, pour voir s’il déraille ou s’il tient le choc, mais j’ai bien l’intention de m’en servir un jour « pour de vrai » et d’en tirer des scénars qui seront joués et/ou publiés.

      > Je pense qu’il faudrait peut-être plutôt chercher de nouvelles trames, d’autres méthodes de combiner les mots?

      C’est en gros ce que je disais en conclusion de mon billet suivant.
      Et c’est ce que j’ai fait dans le billet d’après. ;-)

      > Peut-être avec le générateur aléatoire de trames de CasusV1 n°81? :)

      L’as tu testé ? En as tu tiré des choses intéressantes ?
      Le présent billet avait failli s’intituler « Une guilde veut engager des gardes ». Soit le résultat d’un tirage « marquant » à l’époque sur ce générateur dont personnellement, je ne me suis jamais servi. Je ne dis pas qu’il ne fonctionne pas, mais simplement, il faut tout lui fournir. Y compris l’inspiration. Il est trop léger, trop superficiel, pour faire sauter aisément le blocage de la page blanche. Alors que le Giannirateur, lui, pour les trois essais que j’ai faits avec, il m’en apporte à la pelle, de l’inspiration. Mais il est plus sophistiqué.

      Mais sinon oui, faire un tirage supplémentaire pour le type de scénar, c’est bien ce que je suggérais dans le billet suivant.

      • Rappar dit :

        >L’as tu testé ? En as tu tiré des choses intéressantes ?

        oui, avec presque le même tirage que toi ;) : « une guilde veut s’emparer d’un artiste ». Comme le guide du générateur précisait : « essayez de mettre les termes au pluriel et au féminin », c’est devenu : « des guildes de bateleurs se battent pour s’emparer de l’équivalent d’Edith Piaf », ce qui a donné un scénar assez fendard dans un festival de musique, une guilde qui trichait au concours de chant, et qui tombait sur un os avec une future gagnante à la vie sentimentale cabossée…

        Oui, nous tombons d’accord pour tirer en plus la trame! J’avais posté mon commentaire avant que tu postes le billet suivant, mais WordPress m’avait dit « tu commentes trop souvent, ralentis un peu » (sic!) ;)
        Qui, moi?!

  4. Asmodeus dit :

    C’est très Oulipien comme méthode (écrire un texte à partir de contrainte tiré au hasard).

    • Imaginos dit :

      En tous cas, de ma propre expérience, ça fonctionne beaucoup mieux que de devoir pondre un scénar sans aucune contrainte imposée.
      J’ai écrit des dizaines de scénars sur des principes de ce genre, les idées ne m’ont jamais fait défaut. Alors qu’il m’est souvent arrivé de bloquer au bout de quelques paragraphes quand j’écrivais des scénars « libres ».
      Et puis ça a un petit côté « défi à mon imagination » qui n’est pas pour me déplaire. :-)

  5. Ping : T³ (Traveller cube) | imaginos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *