Kro en résumé : Jurassic World

Jurassic World
2015

Quatrième épisode de la série des Jurassic ParkjurassicworldMême recette que d’habitude : un film catastrophe dans un parc d’attractions avec du dino (et d’autres reptiles de l’ère secondaire, ni les ptérosaures ni le mosasaure n’étant des dinosaures), du dino toujours plus gros, toujours plus impressionnant, pasqu’il en faut de plus en plus pour susciter l’intérêt chez un public blasé (quitte à cette fois inventer complètement un nouveau dino, créé en labo en assemblant du matériel génétique de plusieurs espèces : l’Indominus rex).
Côté histoire, on refait le premier épisode (les deux neveux de la directrice du parc sont livrés à eux-mêmes au milieu des « attractions », alors que l’Indominus rex s’est échappée de son enclos et se livre à un véritable carnage parmi ses camarades de captivité) en continuant dans la surenchère des précédents concernant les « raptors » : cette fois-ci, leur dresseur a réussi à les… dresser (un peu ; ça reste des animaux dangereux), et l’armée américaine est intéressée pour les utiliser pour par exemple débusquer les talibans dans leurs tunnels.
Si vous voulez en prendre plein la vue avec des dinos (toujours sans plumes) et assimilés, vous pouvez le voir (mais à part deux ou trois scènes, dont au moins une qui figure dans la bande-annonce (le repas du mosasaure), ça n’est pas si extraordinaire que ça : il n’y a plus le phénomène de nouveauté d’il y a plus de vingt ans, on ne voit pas tant de dinos que ça, et finalement, pour ce qui est de nous montrer des dinos, le premier reste inégalé). Sinon, vous passerez un moment distrayant mais franchement, vous pouvez quand même faire l’impasse. En particulier, si vous vouliez flipper, vous repasserez.

Ce contenu a été publié dans J'ai pas la télé, Kros, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *