Actualités rôludiques du vendredi soir (tard)

Tiens, ils sont malades chez SJG ? Le nouveau supplément *.pdf qui vient de sortir pour GURPS n’est, ni un machin Dungeon Fantasy, ni un truc sur la magie, mais un supplément sur la Venise de la Renaissance… Son prédécesseur, consacré à Florence et paru il y a neuf ans, était correct (à part pour l’absence de plan de la ville) : peut-être qu’on aura donc un supplément pas trop mal, pour une fois…

Suite du panorama des JdR universels chez Lowell Francis, avec les années 2016 et 2017. Sans surprise, je suis complètement largué : aucun des titres recensés ne figure dans ma ludothèque, et le seul que je connaisse est Revolution d100, dérivé du BRP.
J’espère qu’il va bientôt se lancer dans un nouveau panorama, si possible celui des JdR de space opera…

Posted in JdR | Tagged , | Leave a comment

Vous pouvez continuer à vous désespérer

Ceci a été posté jeudi à 18h38 par “Romano_BBE”, qui est je présume le maquettiste de BBE, dans les commentaires sur le financement participatif de Laelith :

En début d’année, à Cannes, j’ai été interviewé sur le planning de BBE. J’ai donné un ordre de sortie qui est la feuille de route qui a été défini en interne. L’objectif était d’alterner la production de “gros” projets avec des plus petits, afin d’assurer des sorties régulières tout en rattrapant le retard pris. Alterner les projets très en retard avec les projets “un peu” en retard.

Ce n’est pas une “bonne” solution, mais c’est la meilleure compte tenu des nombreux paramètres que nous avons à gérer.

Avons nous merdé sur Laelith ? Probablement. Pas autant que sur PN2, mais un peu quand même. Les équipes d’auteurs et les chefs de projets ont assuré, nous moins.

La maquette de Laelith a démarré, puis s’est arrêtée. Tout simplement pour sortir tout ce qu’il y a à sortir d’abord. C’est le triste choix que nous avons dû faire pour éviter le syndrome du PDF dispo et puis plus rien.

Alors où en est-on ? H&D est à l’impression, Polaris et Starfinder sont prêts à le suivre, Le régent de Jade et Lamentations également. Il me reste encore des choses à faire sur les autres projets, mais pour le moment je tiens mon planning interne, avec un peu de retard.

Aucun rapport avec Laelith, pas notre problème allez vous me répondre. Oui, et non. Je suis dans les clous pour pouvoir me consacrer entièrement à Laelith très prochainement.

Voilà, ce n’est pas une vrai news, c’est probablement très décevant, j’en suis conscient, mais c’est le mieux que je puisse faire actuellement. J’espère sincèrement pouvoir vous mettre à disposition le PDF de Laelith à la rentrée.

Bref, ça n’a pas avancé depuis des mois et on n’est pas près de voir sortir le bazar.
Mais le pire, c’est qu’il y a des naïfs qui en déduisent qu’ils auront leur *.pdf en septembre…

Posted in JdR, Références cryptiques | Tagged , | Leave a comment

Finish (sans photo)

Le sprinter américain Lindy Remigino, champion olympique du 100 m (et du 4×100) en 1952, est mort mercredi. Il avait 87 ans.

Posted in Hors catégorie | Tagged , | Leave a comment

Des variations pas si originales

La nouvelle parution pour Castle Falkenstein n’est qu’une reprise de suppléments un peu plus anciens.
J’avais fait l’impasse sur lesdits suppléments, j’ai donc bien fait de passer aussi sur celui-là…

Posted in JdR | Tagged , | Leave a comment

A gentleman is someone who can play the bagpipe but doesn’t

Tout à l’heure au boulot, notre recrue de l’année dernière, qui tournait en binôme avec moi, m’a reproché en plaisantant de ne pas lui avoir proposé de faire son boulot à sa place, ce que selon elle aurait fait un gentleman, et m’a donc demandé si je savais seulement ce qu’était un gentleman. Je lui ai répondu du tac au tac en traduisant à la volée le titre du présent billet, et j’ai précisé que si je ne jouais pas de cornemuse, c’était pasque je ne savais pas en jouer, et que je n’étais donc pas un gentleman ; mais que si je pouvais savoir jouer d’un instrument de musique, la cornemuse serait l’instrument de mon choix.
Et elle de me répondre qu’elle n’aimait pas le son de la cornemuse et qu’elle préférait écouter du rock. “Du hard rock” a t-elle même précisé, à ma grande surprise.
Là, j’aurais pu lancer la conversation sur le terrain musical et lui demander ce qu’elle écoutait. Après tout, malgré la différence de génération, on a ptêt des choses en commun. Mais j’ai jugé plus important de tenter de la persuader des qualités de la cornemuse, en lui expliquant qu’on pouvait très bien jouer du rock (et même du hard rock) avec cet instrument. Je doute hélas de l’avoir convaincue…

Posted in On n'a pas des métiers faciles, Références cryptiques | Tagged | 7 Comments

Une histoire belge, ça ne se raconte pas n’importe comment

Depuis le match fratricide de mardi, une histoire belge à peine amusante circule sur internet. Vous y avez probablement déjà été exposés plusieurs fois, ce n’est donc pas la peine que je la répète ici.
Mais autant la blague a peiné à me faire sourire la première fois (maintenant, je l’ai tellement vue passer qu’elle me gonfle), autant cette réaction m’a bien plu.

Posted in Hors catégorie | Leave a comment

Un drame sur l’Olympe

Rock Goddess viennent de se séparer de leur bassiste historique Tracey Lamb. J’espère que ça n’aura pas de conséquences sur l’album qu’elles devaient sortir cet automne…
Maintenant, si seulement elles pouvaient reprendre Dee O’Malley, comme à la grande époque…

Posted in Zique | Tagged | Leave a comment

Mais footez nous la paix, merde !

On devrait faire jouer les coupes du monde de (rien à) foot en plein hiver. Ou en tous cas, à une période où j’ai les fenêtres fermées le soir.
Ça m’éviterait de subir les crétins qui passent dans la rue après les matchs en klaxonnant à tue-tête.
Y en a quand même eu deux tout à l’heure dans les minutes qui ont suivi la fin du match, que j’ai fort bien entendus, malgré le metal sortant de ma chaîne, pourtant située à moins de deux mètres de moi. Et j’étais dans mon bureau, donc côté jardin.
Sans parler de ceux qui sont passés ailleurs que dans ma rue, mais suffisamment bruyamment pour que je les entende quand même (mais moins fort).
M’demande bien ce que ça peut leur apporter…
Jusqu’à il y a quelques jours, je supportais relativement bien la coupe du monde. Mais c’est devenu l’overdose à la radio, et si en plus il faut supporter ça dans la vraie vie du monde réel, je vais finir par souhaiter que l’équipe de France perde, alors que son parcours était pourtant jusqu’alors plutôt plaisant.

Posted in Les cons, ça ose tout, Monde de merde | 2 Comments

Actualité rôludique du dimanche soir

Un nouveau supplément pour Castle Falkenstein.
C’est des règles, c’est du *.pdf, je passe.

Et j’ai enfin mis mon site à jour…

Posted in JdR | Tagged | Leave a comment

Aux États-Unis, y a pas de protection sociale

Et encore moins de sécurité sociale.
Tout ça pour dire que voilà encore un auteur de JdR qui est dans la merde et a grand besoin de pognon, avec une méthode “amusante” (si l’on peut dire, vu le contexte) pour tenter d’en lever.

Posted in Faut s'en voir | Leave a comment