Non + entravant = Non-entravant

Je reste parfois perplexe devant l’intérêt de certains exemples et précisions dans les bouquins de JdR.

Ainsi, ce passage tiré de Mysteries of Tibet, supplément pour Call of Cthulhu :

Following is a list of common Tibetan first and last names which you can combine to create a name for a character.
(Example: Bhutak + Dolma = Bhutak Dolma)

La parenthèse était elle vraiment nécessaire ?

Ce contenu a été publié dans Façon de parler, JdR, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.