Un nouveau scénario clé en mains (ou presque) pour Traveller

Je ne me lasse pas de tester le Giannirateur de scénarios. J’ai donc décidé de faire un nouvel essai, avec pour contrainte cette fois-ci d’obtenir un scénar pour Traveller (OTU, époque Classic).

Premier tirage : GURPS Alternate Earths, p 78. Faut trouver un truc qui sera compatible OTU ; je pourrais m’en tirer par une pirouette en prenant par exemple le roi de Louisiane et en inventant un monde nommé Louisiane, mais je préfère ne pas céder à ce genre de facilités, et je choisis un des habitants de la Lune qui sont physiologiquement adaptés aux microgravités.
Deuxième tirage : GURPS Steampunk, p 88. C’est une page de caracs d’armes, mission impossible pour en tirer un lieu, même tiré par les cheveux, et même en utilisant les illustrations. Je relance pour la page : p 92. On est toujours dans le matos, c’est guère mieux. Je suis obligé de m’appuyer sur une illustration qui représente un laboratoire pharmaceutique.
Troisième tirage : Rage noire, pour L’Œil Noir, p 25 : des vêtements en camaïeu de bleu et de gris.
Quatrième tirage : Deadly Coins pour Daredevils, p 15. Là encore, ça va être coton pour trouver un PNJ : il y a une carte, un plan de Hong Kong, et un petit topo sur la ville… Je feinte et choisis the Gamemaster.
Cinquième tirage : à nouveau GURPS Steampunk ! La probabilité pour obtenir deux fois le même bouquin de ma ludothèque sur un même scénario était quand même ridiculement basse… P 43 cette fois ci ; pas trop de choix, je prends l’Allemagne en me disant que j’aurais été sacrément emm…bêté si j’avais voulu faire un scénario dans un contexte où la Terre n’existe pas.
Sixième tirage : Dungeons & Dragons Master Rules, p 31 du Master DM’s Book. Une page de monstres, je suis bien avec ça… Allons y pour une rude thatched hut deep in [a] gloomy forest.

Bon, là je crois que je commence à atteindre les limites du Giannirateur : tout ça n’est pas particulièrement travellerien. Je vais essayer d’éviter le « allez me chercher ça » et combiner les éléments de la façon suivante :
Les PJ enquêtent sur la mort mystérieuse d’un habitant de la Lune physiologiquement adapté aux microgravités, dans un laboratoire pharmaceutique. Ils ont pour indice des images de vidéosurveillance montrant un intrus portant des vêtements en camaïeu de bleu et de gris. L’enquête les amènera jusqu’à une chaumière perdue au fond d’une ténébreuse forêt allemande, où vit le meurtrier. Le mobile du crime ? La victime était le MJ d’une partie de JdR en ligne dans laquelle est mort le perso fétiche du meurtrier.
Personnellement, je ne trouve pas ça travellerien pour deux sous (à la limite, ça collerait plus pour du Transhuman Space). Je suis dans les clous du cahier des charges tel qu’il était écrit, mais pas du tout dans ce que je mettais implicitement derrière, car je voulais quelque chose qui se passe loin de la Terre, éventuellement (mais pas forcément) dans les Marches Directes.
Ma conclusion est donc que si l’on veut quelque chose de relativement pointu, c’est toujours possible évidemment, mais il est préférable de restreindre l’éventail des ouvrages pouvant être tirés au sort.

Notez quand même que j’avais une autre solution, une fois l’idée de scénario obtenue, qui aurait été de ne garder de la Terre (donc ici, de l’Allemagne) qu’un concept, un modèle, et de la remplacer par un lieu travellerien qui m’évoquerait des images ou des notions que m’évoque aussi l’Allemagne.
Ou mieux, je pouvais combiner labo pharmaceutique + Allemagne pour décréter qu’il s’agissait d’un labo de Schunamann und Sohn AG (SuSAG).
Finalement, il y a peut-être moyen de faire quelque chose de vraiment travellerien avec tout ça. Il faut simplement y réfléchir un peu plus… donc il est préférable de ne pas se lancer dans ce genre de choses à une heure aussi tardive, car ce n’est plus le moment de se mettre à phosphorer.
Accessoirement, je n’aurais pas dû m’acharner sur la page 15 de Deadly Coins, car je pense rétrospectivement que le choix de The Gamemaster, qui m’a amusé quand je l’ai fait, n’était franchement pas une très bonne idée et a sans doute contribué à plomber mon scénar.

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *