NaSceWriMo n° 12 : un scénario clé en mains (ou presque) pour Tigres Volants

Dans la foulée, je fais un second test pour voir si ma modif fonctionne.

Le D20 donne 18 : se sacrifier pour. Ça pourrait être intéressant…

Premier tirage : Tigres Volants, p 52 : le général Goncharna Kalakapun (président de la Ville libre de Singapore). Hum… Ce choix m’enferme dans le contexte de Tigres Volants ; j’espère que les autres tirages resteront TV-compatibles
Deuxième tirage : Greyhawk Player’s Guide, p 46 : ça commence : je vois mal comment coller Œrth dans le contexte de Tigres Volants… Mais je suis sport : je choisis a land of many gods.
Troisième tirage : Player’s Guide to Glorantha, pour Rikki-Tikki-RuneQuest, p 6 : the smallish woman with a single rusted dagger.
Quatrième tirage : Forgotten Realms Campaign Setting, pour « D&D3 », p 319 : c’est en plein dans l’index… Va pour spider-kissers ; dans le bouquin, ce sont des elfes noirs, mais si j’en reste au nom sans adopter sa définition, je peux encore espérer en faire quelque chose pour Tigres Volants.
Cinquième tirage : American Combat Vehicle Handbook, pour Twilight: 2000, p 99 : Fort Bliss, Texas.
Sixième tirage : Starport Planetfall, pour Traveller, p 47 : c’est une page de tables… Disons port inspection (port, comme dans starport).

Résultat :
Le général Goncharna Kalakapun demande aux PJ d’aller dans un pays aux nombreux dieux se sacrifier pour une petite femme armée d’une simple dague rouillée. Les PJ devront affronter des spider-kissers à Fort Bliss, Texas. Un élément majeur du scénario sera l’inspection du starport.

Bon, c’est pas trop mal.
Le pays aux nombreux dieux, ça peut désigner pas mal de lieux sur Terre (quoique certainement pas le Texas), mais en choisissant ça, je pensais plutôt à Alt, la planète-mère des Talvarids, qui sont animistes.
Les spider-kissers, c’est un nom bien dans le ton pour désigner les membres d’une organisation du même genre que la Dame de Fer, organisation qui pourrait s’appeler La Veuve Noire (The Black Widow). Bien entendu, les PJ appartiennent certainement à une organisation concurrente (peut-être la Dame de Fer elle-même), et les deux se tirent la bourre, d’où une rivalité qui ne peut que dégénérer.
Fort Bliss, République du Texas, est la plus grosse base militaire de l’armée du Texas.
Quant à la petite femme armée d’une simple dague rouillée, c’est une parente chère au président Kalakapun (une nièce ou une petite-fille, par exemple), une pacifiste idéaliste qui est partie sur Alt pour étudier la société talvarid. Officiellement, c’est la honte de la famille, mais le général éprouve (en privé, et peut-être même seulement en secret) beaucoup d’affection pour elle, et envoie donc les PJ la rejoindre sur Alt pour veiller à sa sécurité et, si nécessaire, se sacrifier pour la sauver.
Reste encore à justifier le passage par la base militaire de Fort Bliss… Simple : les PJ ne suivent pas la parente du président, ils l’accompagnent (comme gardes du corps, ou plus discrètement et à son insu). Et comme en bonne pacifiste idéaliste qu’elle est, elle a décidé de participer à une manifestation devant Fort Bliss juste avant de partir pour Alt, ils l’y ont suivie.
Quant aux spider-kissers, leur rencontre est elle fortuite, ou sont ils plutôt là pour suivre les PJ, en savoir plus sur leur mission, et leur mettre autant que possible des bâtons dans les roues pour discréditer l’organisation à laquelle ils appartiennent (Dame de Fer ou autre) ?
Et que vient faire l’inspection du starport dans l’histoire ? Là encore, c’est simple : vous croyez que les douaniers voient d’un bon œil des mercenaires armés jusqu’aux dents transiter par chez eux ? Sans oublier que la petite-nièce du président transporte probablement quelques produits naturels permettant d’ouvrir les portes de la perception, mais qui sont rigoureusement illégaux dans certains États, ce qui pourrait compliquer encore un peu la tâche des PJ si leur protégée se retrouve en cellule pour une durée plus ou moins longue…

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à NaSceWriMo n° 12 : un scénario clé en mains (ou presque) pour Tigres Volants

  1. Ping : Giannirateur campbellien de scénarios pour Glorantha | La voix d'Héort

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *