NaSceWriMo n° 13 : un scénario clé en mains (ou presque) pour 2300 AD

Nouvel essai.

Le D20 donne 16 : cette fois ci, il s’agit de détruire ou de tuer…

Premier tirage : Companion Rules pour D&D, p 7 du Players Companion : a Wrestler.
Deuxième tirage : Nyotekundu Sourcebook pour Traveller: 2300, p 14 : c’est le plan de deux des niveaux de Portes d’Enfer, l’avant-poste français autour d’Inferno, l’une des planètes du système de Nyotekundu. Pas franchement le choix donc, ce sera Portes d’Enfer, et le scénar sera pour le contexte de 2300.
Troisième tirage : Fleetwatch, pour Traveller, p 3 : survivors from the Watchstation.
Quatrième tirage : Men of the Sea, pour HeroQuest, p 79 : en plein dans l’index… Un peu désabusé, je sélectionne « the Serpent’s Teeth » ; ce n’est pas un PNJ certes, mais si j’en reste au nom, je sais vaguement quoi en faire.
Cinquième tirage : Zonequest, pour Zone, p 1 : l’avant-propos… Guère le choix, ce sera la zone.
Sixième tirage : Federation, pour GURPS Prime Directive, p 69 : des tables… Je ne suis vraiment pas verni pour les tirages cette fois. Il y a une table de groupes sanguins, alors disons groupe(s) sanguin(s).

Résultat :
Un lutteur demande aux PJ d’aller à Portes d’Enfer pour tuer les survivants d’une station d’observation. Les PJ devront affronter les Dents du Serpent dans la zone. Un élément majeur du scénario sera les groupes sanguins.

Lissage :
Un individu (qui est donc un(e) lutteur/lutteuse (ou peut-être catcheur/catcheuse), mais les PJ ne le savent pas forcément, car ça n’a a priori pas d’importance dans le scénario ; et qui fait également partie d’une organisation criminelle) recrute les PJ pour supprimer les membres survivants de l’équipage d’une station spatiale d’observation habitée (mais dont l’équipage a été témoin (ou aurait pu être témoin) des manœuvres d’un vaisseau contrebandier appartenant à la même organisation mafieuse que le commanditaire). L’une de leurs cibles se trouve actuellement sur Inferno, à Portes d’Enfer. Les PJ devront entre autres se rendre dans les parties les moins respectables du niveau 8 de l’avant-poste, où ils auront maille à partir avec une petite bande de malfrats qui trempent dans divers trafics, les Dents du Serpent.
Et les groupes sanguins, dans tout ça ? J’avoue que sur ce point précis, je manque d’inspiration, car mon idée ne fonctionnera pas avec tous les groupes de persos : elle repose sur le fait que l’un d’entre-eux soit d’un groupe sanguin rare. Cette information étant enregistrée dans son dossier médical et ayant été fournie à l’arrivée à l’avant-poste (une procédure datant des débuts de l’ère spatiale, où les accidents nécessitant une transfusion étaient beaucoup plus fréquents qu’en 2300, et encore en usage en de nombreux endroits), les autorités d’Inferno vont tout à coup se mettre à sa recherche quand il sera urgent de lui demander de donner son sang pour transfuser un blessé ; évidemment, la raison de cet intérêt soudain ne sera dans un premier temps pas indiquée, et les PJ pourraient croire que les forces de l’ordre locales ont eu vent de leurs intentions criminelles…

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à NaSceWriMo n° 13 : un scénario clé en mains (ou presque) pour 2300 AD

  1. Rappar dit :

    J’aime beaucoup la seconde intrigue (l’affaire du groupe sanguin) apportée par l’aléatoire du tirage :)
    Pour faire avaler aux joueur que son perso se découvre un groupe sanguin grave, on pourrait choisir (à GURPS p.ex.) le perso qui a pris le plus de désavantages, et lui permettre – a posteriori – de diminuer ses points négatifs en prenant ce désavantage-là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *