Motivation du Giannirateur

La monotonie du Giannirateur de scénarios, qui selon les critiques produirait toujours des scénarios « à mission » dans lesquels le Commanditaire confie une tâche aux PJ, m’a amené à cogiter sur les améliorations possibles. Car s’il est certain que je parviens à contourner le problème en triturant un peu le résultat obtenu, ça n’en reste pas moins du bricolage, et non une solution « propre », clé en mains.
J’ai donc eu l’idée d’introduire un tirage supplémentaire définissant la motivation des PJ pour accomplir le scénar en question (ce qui diffère de la solution proposée par Rappar, qui consistait en gros en un tirage définissant la nature du « Commanditaire », et se rapproche en fait de la solution avancée par Gianni, sans systématiquement lier la motivation au type de Commanditaire).

Par exemple, on aurait le tableau suivant (auquel je n’ai pas forcément aussi bien réfléchi qu’à celui des Actions, il manque peut-être des aspects importants) :

1D14 Motivation
1 Obéissance (à un patron, une hiérarchie, etc…)
2 Bénéfice matériel (argent, objets, terres, etc…)
3 Bénéfice immatériel (réputation, gloire, amour, etc…)
4 Bénéfice spirituel (bénédiction, absolution, etc…)
5 Survie
6 Contrainte (PJ prisonniers, otages en jeu, etc…)
7 Vengeance (peut inclure la résistance à l’occupant)
8 Plaisir (gourmandise, luxure, sadisme, etc…)
9 Fanatisme (zèle religieux, patriotisme, racisme, etc…)
10 Solidarité (envers sa famille, ses amis, ses collègues, ses concitoyens, etc…)
11 Altruisme
12 Adrénaline (se dépasser, accomplir un exploit, etc…)
13 Autodestruction (sacrifice, mutilation, etc…)
14 Autre ou au choix

Évidemment, il faut avoir un dé à quatorze faces, mais ça se trouve relativement facilement de nos jours, au moins sur internet.

Concrètement, pour élaborer un scénario avec cette nouvelle version (3.1 ?) du Giannirateur, il faut procéder ainsi :

– détermination de l’Action (1D20) ;
– détermination (optionnelle) de la Motivation (1D14) ;
– détermination du Commanditaire, en tenant compte des deux résultats précédents ;
– détermination des cinq autres aspects (Destination, Objectif, Antagoniste, Lieu de la Confrontation, Élément intéressant) ;
– lissage du résultat obtenu.

J’ai quand même quelques doutes sur une motivation qui serait 1°) imposée aux PJ par le MJ et 2°) déterminée aléatoirement sans tenir compte du contexte et du passé de la campagne concernée.

Bien entendu, ceci n’a pas encore été testé, mais vous pouvez compter sur moi pour faire quelques essais dans les jours qui viennent.

EDIT : J’ai à peine posté ce billet que je trouve déjà des lacunes dans mon tableau. Il me manque encore deux lignes et je pourrai utiliser 1D20, donc attendez vous à la publication d’une version améliorée d’ici quelques temps (mais que ça ne vous retienne surtout pas de faire des suggestions, remarques ou critiques en attendant !).

Ce contenu a été publié dans JdR, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *